AccueilEconomie[Diapo] MIF 68 : sous les conteneurs, le Sentier chinois marseillais

[Diapo] MIF 68 : sous les conteneurs, le Sentier chinois marseillais

Dans les quartiers nord de Marseille, vient de s'arrimer un tout nouvel équipement destiné aux commerçants en gros d'origine chinoise. Inauguré ce 19 février, il présente notamment la particularité d'être entièrement composé… de conteneurs !
[Diapo] MIF 68 : sous les conteneurs, le Sentier chinois marseillais
J. P. Pierrat - Le MIF 68 est sorti de terre et sera inauguré le 19 février.

Economie Publié le ,

« Avec le Marseille International Fashion Center 68 [aussi appelé MIF 68*, NDLR] et ses 17 000 m2, on explose les compteurs en matière d'architecture de conteneurs », s'enthousiasme l'un de ses promoteurs, Gurvan Lemée, codirigeant et cofondateur, avec son associé Xavier Giocanti, du groupe Résiliance qui a investi, avec la foncière Patrimonia, environ 12 M€ dans l'opération hors foncier. Ce dernier, qui s'étend au total sur 27 ha dont le nouveau centre n'en occupe que trois, a été en effet acheté, il y a cinq ans, par ce groupe qui s'est fait une spécialité de construire des équipements et locaux tertiaires en Zones franches urbaines (ZFU) et dans les quartiers nord de Marseille (voir encadré).

Et il était temps, toujours selon Gurvan Lemée, qu'il y ait du nouveau et qu'une telle réalisation voie le jour.

« La ZAC** Saint-André, dans le 15e, la plus grande privée de la région, était en panne depuis une vingtaine d'années, explique-t-il. A part le centre commercial Grand Littoral, il ne s'y est pas fait grand-chose alors que d'un autre côté, les commerçants d'origine chinoise qui ont choisi de s'installer ici se trouvent à l'étroit dans leurs locaux, moins adaptés à leur activité de vente en gros, du quartier Belsunce, au centre-ville de Marseille. »

Au contraire, la plate-forme qui a été créée « est au cœur des principaux axes de transport, à proximité immédiate de l'autoroute et à la fois, près du port, de l'aéroport et du centre-ville », souligne encore le dirigeant.

« Ce marché de gros va reprendre toute sa place de plaque tournante pour l'Europe du Sud », d'où sont attendus les futurs clients du lieu, parie-t-il. Egalement visée : la clientèle en provenance du Maghreb et en particulier algérienne « qui avait tendance, dixit Gurvan Lemée, à se rendre plus facilement au Cifa*** d'Aubervillers, marché de gros qui a remplacé le Sentier parisien et l'un des plus importants au monde ».

Europe du Sud et Maghreb visés

Avec un tel centre à sa disposition, l'Association des commerçants chinois de Marseille, qui a tout de suite adhéré au projet, y croit elle aussi. « C'est très pratique pour le client qui peut garer sa voiture ou sa camionnette gratuitement et faire le tour ensuite à pied de toutes les boutiques », explique l'un de ces grossistes locataires d'un magasin. Le sien, en conteneurs comme celui des autres mais qui dispose de son propre agencement intérieur, comme tous, est déjà fin prêt. Son gérant cache mal d'ailleurs son impatience d'ouvrir. Il est vrai qu'en plus, outre leurs achats, les commerçants qui viendront se fournir au MIF 68 pourront se restaurer au restaurant - chinois cela va de… soi(e) -, qui ouvrira en même temps dans quelques-uns des conteneurs de ce nouveau marché pour le moins original et qui disposera d'une terrasse de 150 m3 offrant une vue panoramique imprenable sur la baie de Marseille et les bateaux et porte-conteneurs qui y croisent…

* Ce chiffre 68 ayant été choisi parce que symbole en Chine de prospérité et de fortune.
** Zone d'aménagement concerté.
*** Centre international France-Asie.

Visite guidée en photos :

[albumphoto]27[/albumphoto]

Notre dossier consacré au MIF 68 est à lire dans le numéro 9987 des Nouvelles Publications. Cliquez ici pour vous abonner.
Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?