Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

PROJET METROPOLITAIN Métropole Aix-Marseille-Provence : le Conseil de développement met la pression

le - - Economie

Métropole Aix-Marseille-Provence : le Conseil de développement met la pression
J.-C. Barla - Le projet "Ambition 2040, 12 engagements pour une métropole à vivre" a été approuvé le 28 juin dernier par le Conseil de développement d'AMP.

Approuvé le 28 juin par le Conseil de la Métropole, le projet « Ambition 2040, 12 engagements pour une métropole à vivre » peut maintenant entrer en application. Le Conseil de développement promet d'y veiller personnellement.

Elaboré entre avril 2017 et juin 2018, le projet métropolitain a été approuvé par les élus d'Aix-Marseille-Provence à une quasi-unanimité. « C'est la preuve que ce document nécessaire pour la métropole est de qualité, que nous avons travaillé dans un esprit réellement métropolitain en nous nourrissant de la confrontation des idées pour avancer, mais il ne constitue qu'une première brique, explique Gérard Goninet, président du Conseil de développement de la métropole. Maintenant, il faut passer à la phase 2 : faire connaître nos recommandations pour la mise en marche opérationnelle de la transformation. Le territoire a pris du retard, la société civile attend des changements. La donne peut changer dans les deux-trois ans ».

Vice-président de la Métropole, délégué à la fabrique du projet métropolitain, Michel Roux partage le point de vue. « Ce projet largement voté dessine le chemin que tout le monde souhaite, élus comme société civile, pour les 20 prochaines années et les 2 millions d'habitants de ce territoire. Le conseil n'a jamais été dans une vision partisane. Ce document ne doit pas finir dans un placard. L'an 1, on l'a fait. L'an 2, on le fait vivre ! ».


A lire : Ambition 2040 : « Une décision historique pour un processus créatif inédit », sur TPBM


Vigilance et priorités

Les membres du Conseil de développement admettent cependant que les 12 engagements ne pourront être mis en œuvre en même temps. « Il faudra prioriser mais s'assurer que les moyens seront donnés à la réalisation de cette ambition, poursuit Gérard Goninet, convaincu qu'un appel à l'Etat s'imposera. Un Grand Marseille devra être soutenu comme le Grand Paris ». Pour Franck Recoing, président de la commission Développement économique/innovation du Conseil, « une équipe devra être constituée pour aller chercher aussi des fonds européens sur les projets éligibles ».

Pour Apoline Quintrand, présidente du collège des personnalités qualifiées, « nous sommes un contre-pouvoir par rapport aux élus pour dire ce qui ne nous paraît pas en phase avec les attentes des citoyens. Ils ont vu que le Conseil de développement n'était ni ectoplasmique, ni hors-sol. Nous continuerons avec la même exigence d'être entendus ».


Pour aller plus loin : Ambition 2040 : 12 engagements pour l'avenir d'une métropole à vivre, sur le site d'Aix-Marseille-Provence métropole


Pédagogie et communauté de vues

La question d'une opportunité de fusion de la métropole avec le Conseil départemental n'a pas été tranchée mais la structure s'est auto-saisie pour voir dans quelle mesure un tel rapprochement accroîtrait les moyens. « Nous remettrons des orientations avant la fin 2018 » promet Gérard Goninet. Michel Roux en appelle de son côté aux représentants de la société civile du pays d'Arles : « On ne les entend pas sur le sujet » note-t-il. Jacques Pfister, animateur de la commission spéciale « Projet métropolitain », souhaite une participation active des citoyens. « Il est fondamental qu'ils comprennent les enjeux de cette métropole. Nous aurons cette responsabilité d'aller sur le terrain pour informer, promouvoir le projet, convaincre », d'autant plus que nombre d'élus stigmatisent toujours les insuffisances et lenteurs de la métropole. Pour Gérard Goninet, l'approbation des élus lui donne bon espoir : « J'ai craint à un moment qu'ils trouvent nos propositions trop décalées. Nous dirons donc à l'avenir si, à nos yeux, la réalisation de ce projet avance ou pas, prêts à rediscuter des progrès ou des difficultés ».




J.-C. Barla
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Nouvelles Publications Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer