AccueilEconomieMenuiserie Lazer : entre artisanat et avant-garde

Menuiserie Lazer : entre artisanat et avant-garde

L'agencement intérieur bois haut de gamme et le sur-mesure sont les credo de ce menuisier ébéniste basé à Marseille. Parmi ses clients, le somptueux Intercontinental Marseille - Hôtel Dieu.
Menuiserie Lazer : entre artisanat et avant-garde
Menuiserie Lazer - La menuiserie Lazer a été créée en 1990

Economie Publié le ,

Artisan menuisier comme son père et son grand-père, Richard Tcherkezian décide de créer, en 1990, Menuiserie Lazer. Il partage avec son épouse Véronique les commandes de l’entreprise en misant sur une activité de niche : l’agencement intérieur bois haut de gamme et le sur-mesure. Les réalisations se succèdent et peuvent concerner par exemple des dressings, des têtes de lit, des meubles, des parquets…

Le succès est vite au rendez-vous. Si bien qu’en 2000, ils font construire un bâtiment de 2.000 m2 regroupant dans un ensemble fonctionnel bureaux et atelier. « Ce déménagement en zone franche urbaine (ZFU) a permis à l’entreprise de se développer et de se doter de moyens techniques et humains permettant la réalisation de projets ambitieux », précise le menuisier ébéniste.

Marseille, Antibes et Paris

Richard Tcherkezian est souvent en déplacement. Il va là où les clients le sollicitent. C’est-à-dire bien souvent sur la Côte d’Azur mais aussi à Paris et quelquefois à Lyon. Aujourd’hui, la structure, dont le siège social est à Marseille, dispose de bureaux à Antibes et à Paris (depuis 2015). Elle comprend pas moins de 50 salariés. Menuiserie Lazer est notamment fière d’avoir réalisé l’agencement bois des 194 chambres des restaurants et du spa de l’Hôtel Dieu à Marseille. « Nous faisons un travail artisanal pour des clients plus conséquent que la moyenne », explique ainsi Richard Tcherkezian. Ses clients haut de gamme peuvent être des professionnels (hôtel, restaurant) ou des particuliers (propriétaires de villa en bord de mer et/ ou d’appartement au cœur de Paris par exemple).

La tête sur les épaules, cet entrepreneur est serein. Après deux années difficiles, son carnet de commandes est à nouveau plein. 2016 sera une belle année.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?