Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

Artisan Mélissa Cortèse : joaillerie contemporaine

le - - Economie

Mélissa Cortèse : joaillerie contemporaine
D.R. - Mélissa Cortèse réalise tous ses bijoux depuis son atelier dans la cité phocéenne, chez Make it Marseille.

Si vous cherchez le bijou que tout le monde porte sur la Côte d'Azur, passez votre chemin ! Cette artisane réalise ses envies et en très petites séries.

Mélissa Cortèse vient tout juste de créer sa structure, mais elle sait déjà très bien ce qu'elle ne veut pas faire : « J'aime tout ce qui n'est pas parfait. Les imperfections doivent être exploitées. C'est ce qui rend un bijou unique, différent, avec une histoire. »

La matière de prédilection de cette jeune créatrice qui réalise tous ses bijoux depuis son atelier dans la cité phocéenne, chez Make it Marseille, est l'argent. « A chaque fois, c'est une aventure. » Pas étonnant donc que ses bijoux artisanaux soient réalisés en très petite quantité, entre un et dix exemplaires le plus souvent.

Souvenir de gourmette

Mélissa Cortèse - qui a fait les Beaux-Arts et l'Ecole de joaillerie de la ville de Québec - propose depuis avril dernier ses créations, via son site Internet marchand. On y trouve des bracelets, des bagues, des boucles d'oreilles, des colliers. Notre coup de cœur ? Une bague en argent 925, réalisée à partir d'une gourmette.

Elle confectionne également des bijoux sur commande et restaure, nettoie les anciennes pièces usées par le temps. Son travail sera notamment visible à la rentrée dans le cadre de l'exposition « L'éloge de la gourmandise » qui se tiendra du 12 septembre au 2 novembre à la Maison de l'artisanat et des métiers d'art, à Marseille.

Le temps des formations

Si la fabrication de bijoux lui prend beaucoup de son temps, Mélissa Cortèse a bien compris que la visibilité est une nécessité pour vivre de sa passion. Et en la matière, elle est totalement novice. Ou plutôt était novice ! « Depuis avril, je ne cesse de faire des formations courtes, généralement une journée, via la délégation des Bouches-du Rhône de la Chambre de métiers et de l'artisanat de région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Grâce aux formateurs, toujours de bonne qualité, j'ai beaucoup appris sur les techniques de référencement, l'utilisation des réseaux sociaux. Je me sens soutenue, moins seule dans mon aventure entrepreneuriale. »

Fière de ce qu'elle a déjà réalisé, elle n'entend pas en rester là, bien au contraire. A l'automne, elle poursuivra l'aventure des formations. « Elles m'aideront à fixer le juste prix de mes bijoux. Mais aussi à m'exprimer davantage avec ma clientèle. »




Caroline Dupuy
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Nouvelles Publications Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer