AccueilEconomieMed'Innovant, un concours plébiscité

Med'Innovant, un concours plébiscité

Chaque année, la jauge des candidats tentant leur chance à ce concours de « solutions innovantes » ne cesse d'augmenter. L'édition 2017 aura donc dû départager 88 dossiers pour établir une short-list de 15 projets, avant le point d'orgue final de la soutenance devant le jury.
Med'Innovant, un concours plébiscité
Cyril Chauvin - Sandra Chalinet est présidente de la Cité des Entrepreneurs.

Economie Publié le ,

La 6e édition de Med'Innovant va bientôt dévoiler ses quatre lauréats 2017. Mais avant cela, le jury devra établir une short-list de 15 dossiers, que les porteurs de projet viendront soutenir devant le jury le 21 novembre. Ce concours a été lancé conjointement par l'Etablissement public d'aménagement Euroméditerranée et la Cité des entrepreneurs d'Euromed. « Son rayonnement dépasse désormais largement nos frontières », nous apprend Sandra Chalinet, présidente de la Cité des entrepreneurs. « Nous avons des dossiers qui viennent même de Belgique ! » Les qualités pour remporter un prix ? « Le sujet doit bien sûr être innovant, mais posséder aussi un business plan réaliste et une équipe structurée. Nous ne voulons pas de projet conceptuel, sans application directe et concrète sur le territoire. »

L'ambition du concours

Med'Innovant a pour objectif de « promouvoir et accompagner des porteurs de projets apportant des services et des solutions innovantes, en lien avec les enjeux de développement durable, dans le domaine de la smart city et du smart port ». Technologies sans contact, objets connectés, habitat et environnement, mobilité et énergie, relation ville-port, voici quelques exemples de thématiques pouvant postuler.

L'an dernier, le concours a vu notamment émerger LaDouche de Solable/Quantia, un chauffe-eau instantané qui devient sèche-serviette et qui permet surtout de faire de belles économies d'énergie. Autre lauréat, Meel Terrassement et son potager transportable pour enfant, « car nous sommes très attachés à la valorisation d'innovations qui savent créer du lien. L'aspect technologique ne fait pas tout ! L'innovation sociale fait partie de nos critères de sélection », souligne Sandra Chalinet.

Les quatre lauréats recevront cette année une dotation de 50 000 € à se répartir, des aides immatérielles (accompagnement divers) et surtout, la possibilité de tester leur solution, ou produit, sur l'EcoCité Euromed, sur le port et plus largement, sur le territoire métropolitain. Suspens jusqu'au 21 novembre…

La remise des prix aura lieu le 21 novembre à 18 h, au nouveau showroom La Coque, dédié aux start-up, place Henri Verneuil, Marseille 2e. Le parrain de cette édition est Nicolas Bouzou, économiste et essayiste français, directeur du cabinet de conseil Asterès et cofondateur du Cercle de Belèm, un groupe de réflexion « libéral et progressiste ».

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?