Fermer la publicité

Marseille : une Maison de la justice et du droit multiservices dans les quartiers nord

le - - Droit et Chiffre

Marseille : une Maison de la justice et du droit multiservices dans les quartiers nord
C. Dupuy - (de gauche à droite) : Pascal Luongo, membre du Conseil de l'ordre, représentant du bâtonnier ; Olivier Leurent, président du tribunal judiciaire de Marseille ; Dominique Laurens, procureure de la République ; Yannick Ohanessian, adjoint au maire de Marseille.

Depuis l'ouverture de la première Maison de la justice et du droit de Marseille début janvier, 159 personnes ont été reçues et 635 appels enregistrés.

Un mois après son ouverture au public, Olivier Leurent, président du tribunal judiciaire de Marseille et Dominique Laurens, procureure de la République ont organisé le 10 février une rencontre avec la presse à la nouvelle Maison de la justice et du droit (MJD) de Marseille. Située boulevard du capitaine Gèze dans les quartiers nord, cette MJD - comme les 147 autres présentes sur le territoire - vise à renforcer la présence judiciaire de proximité et à contribuer à la prévention de la délinquance. Un projet financé et porté par la Ville de Marseille, en partenariat avec la Métropole Aix-Marseille-Provence, le Département des Bouches-du-Rhône, la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur et l'État.

Cent-cinquante-neuf personnes ont été reçues depuis fin janvier pour des consultations avec des avocats, notamment pour des questions de droit familial, et 635 appels ont été enregistrés. Un bon démarrage qui ravit le président du tribunal judiciaire de Marseille car, à l'inverse, "quand le droit est méconnu, quand le droit recule, la République meurt à petits feux", juge-t-il. Cet établissement municipal rassemble un grand nombre de professionnels du droit (avocats, notaires, huissiers, conciliateurs de justice) mais aussi des associations spécialisées dans des domaines aussi divers que l'aide aux victimes ou la médiation familiale.

Spécificité marseillaise

"La MJD de Marseille est une plateforme multiservices qui permet de traiter des thématiques civiles, pénales extrêmement variées, résume Olivier Leurent. C'est un peu le principe d'une maison médicale où plusieurs spécialistes sont à votre écoute." Cette maison peut également se targuer de proposer une spécificité : une permanence du tribunal de commerce. Tous les 15 jours, entreprises, commerçants et artisans du territoire peuvent rencontrer un juge du service de la prévention du tribunal de commerce et lui exposer leurs difficultés, dans le respect de la confidentialité.

Les visiteurs sont reçus, sur rendez-vous et gratuitement, dans l'un des 14 bureaux dédiés aux entretiens. Une salle de réunion de 20 personnes est également disponible ainsi qu'une salle de conférence pouvant accueillir une soixantaine de personnes. La MJD s'étend aujourd'hui sur 600 m2 et dispose encore à l'étage d'une surface similaire qui nécessite de lourds travaux.




Caroline Dupuy
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Nouvelles Publications Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer