AccueilImmobilierMarseille : Real I.S. prend Le Virage

Marseille : Real I.S. prend Le Virage

Après Grand Large, Real I.S. poursuit ses emplettes immobilières à Marseille. Le fonds allemand vient d'acquérir auprès de la MACSF « Le Virage », immeuble de bureaux (12 000 m2) niché derrière le virage sud du stade Orange Vélodrome.
Marseille : Real I.S. prend Le Virage
W. Allaire - Cet écrin tertiaire d'environ 12 000 mètres carrés situé juste à côté du mythique stade Orange Vélodrome, dans le quartier du Prado, a été cédé par MACSF à au fonds allemands Real IS.

Immobilier Publié le , par

Cinq ans après sa livraison, l'immeuble Le Virage change de mains. Cet écrin tertiaire d'environ 12 000 mètres carrés situé juste à côté du mythique stade Orange Vélodrome, dans le quartier du Prado, a été cédé par MACSF à au fonds allemands Real I.S. Le montant de la transaction n'a pas été communiqué. Cette acquisition s'est effectuée sous la forme de la cession, par la MACSF via la société Foncière Médicale n°3, d'un bail à construction longue durée de 88 ans, la Ville de Marseille ayant souhaité conserver la maîtrise du foncier de ce nouveau quartier (100 000 m2 de surface de plancher) qui a poussé autour du stade. Il s'agit de la deuxième acquisition réalisée par Real I.S. dans Marseille depuis le début 2021. Au début de l'année, Real I.S. a mis la main sur l'immeuble Grand Large (13 785 m2), un des écrins de bureaux du quartier d'affaires de la Joliette (2e). Dans cette nouvelle transaction, Real IS est intervenu pour le compte du fonds Realinvest Europa qui est donc devenu propriétaire des murs du bâtiment sur la durée du bail.

Cet immeuble labellisé Breeam Excellent a été développé par Linkcity via un bail à construction longue durée dans le cadre du vaste programme immobilier (450 logements, deux hôtels, un centre commercial et une clinique) qui a accompagné le chantier de rénovation du stade Vélodrome. Il avait été acquis en Vefa (Vente en état futur d'achèvement) dès 2014 par la MACSF. Ses huit plateaux (1 500 m2 chacun) sont loués par des grands comptes comme Bpifrance (4 000 m2), Bouygues Bâtiment Sud-Est (1 500 m2), le Crédit Mutuel (2 800 m2), Innate Pharma (1 100 m2), le groupe SSP (1 100 m2),... sur la base d'un loyer moyen de 220 euros/m2/HT/HC. Le propriétaire met en avant le faible niveau de charges du bâtiment, grâce notamment au circuit de climatisation alimenté par la boucle de chaleur mise en place avec la station d'épuration voisine.

Le Virage doit son nom à sa position : il est effet implanté juste derrière le virage Sud du plus grand stade de province (67 300 places). Une enceinte dont il épouse la forme courbée, servant de masque phonique aux immeubles résidentiels érigés sur l'arrière, le long des berges de l'Huveaune.

Stratégie ESG

« Le Virage est en adéquation avec le profil d'actifs que nous souhaitons détenir en patrimoine dans le cadre de la stratégie ESG [Environnementale, Sociale et de Gouvernance, NDLR] déployée pour les fonds que nous gérons et pour laquelle nous avons adhéré aux principes pour l'investissement responsable des Nations Unies. Cette acquisition témoigne, une fois encore, de notre conviction quant aux belles perspectives d'avenir des immeubles de bureaux des centres-villes des métropoles françaises économiquement puissantes. Nous comptons poursuivre nos investissements selon cette même logique », déclare Catherine Luithlen, présidente de Real I.S. France.

« Le Virage affiche un état locatif diversifié qui garantit des revenus stables. Il constitue donc une excellente opportunité pour notre groupe qui investit toujours dans une logique long terme. De plus, dans le contexte actuel de crise sanitaire, force est de constater que le marché de l'immobilier de bureaux d'Aix-Marseille a su démontrer sa capacité de résistance en limitant la baisse de sa demande placée limitée à 7 % », précisent Alexandre Guignard et Andrea Wenzel, directeurs Investment Management International de Real I.S.

De son côté, Nicolas Lepere, directeur Immobilier de la MACSF indique que « cette cession s'inscrit dans la politique de rotation de portefeuille que la MACSF pratique depuis quelques années avec succès. D'autres ventes sont à venir. Elles permettent de dégager les moyens nécessaires à la réalisation de nos prochains investissements et concourent à adapter la composition de notre patrimoine selon nos anticipations du marché ».

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?