AccueilDroit et ChiffreMarseille : les magistrats du tribunal administratif en grève

Marseille : les magistrats du tribunal administratif en grève

A l’appel de l'Union syndicale des magistrats administratifs, les magistrats du tribunal administratif de Marseille sont en grève contre la réforme de la haute fonction publique qui menace l’indépendance de la justice

Droit et Chiffre Publié le ,

Pour protester contre la réforme gouvernementale de la haute fonction publique « qui porte attente à leur indépendance et à leur impartialité, les juges administratifs sont en grève les 18, 19 et 20 mai », annonce l’Union syndicale des magistrats administratifs dans un communiqué. « Ces trois journées auront pour effet de reporter certaines audiences au tribunal administratif de Marseille et dans les autres juridictions administratives en France », ajoute l’USMA. 

« Pour bien juger, un juge doit être impartial et indépendant. Or, la réforme leur impose de passer deux fois deux ans dans les administrations au cours de leur carrière : pour pouvoir bénéficier d’une promotion à l’avenir, il faudra quitter sa qualité de juge pour aller se mettre au service de l’administration », proteste l’USMA. « L’Etat oublie que les juges administratifs sont des magistrats et non pas seulement des fonctionnaires. Dans un Etat de droit et dans l’intérêt des justiciables, juger n’est pas administrer et nécessite une réelle indépendance des juges à l’égard des autres pouvoirs publics ». 

Autre problème soulevé par l’USMA : la saturation des juridictions administratives. « Actuellement, près de 16% du corps est en mobilité. Il manque des magistrats, il en manquera donc encore plus. En outre, les juridictions qui auront accueilli les jeunes collègues en premier poste les verront partir au moment où ils deviennent plus opérationnels… Nous ne pouvons que craindre pour la qualité du service public de la justice », s’inquiète le syndicat.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?