AccueilEconomieMarseille : Le Présage cherche des investisseurs pour ouvrir son restaurant solaire

Marseille : Le Présage cherche des investisseurs pour ouvrir son restaurant solaire

Situé sur le technopôle Château-Gombert à Marseille, sous la forme d’une guinguette, Le Présage veut passer à l'étape supérieure avec la construction de son restaurant solaire. Un projet qui nécessite un investissement de 1,7 M€.
Marseille : Le Présage cherche des investisseurs pour ouvrir son restaurant solaire
Solari et associés - Le restaurant solaire Le Présage sera un bâtiment bioclimatique.

Economie Publié le ,

Depuis le 22 avril 2021, une guinguette un peu particulière s’est installée sur le site du technopôle Château-Gombert, dans le 13e arrondissement de Marseille. Le Présage, c’est son nom, fonctionne uniquement à l’énergie solaire, à commencer par son fourneau qui cuit les aliments grâce à un jeu de miroirs.

Cette version guinguette « est une mise en bouche » du futur restaurant, « en dur » cette fois-ci, que Le Présage compte construire sur cet espace de 2 700 m2. « Pour l’instant, nous louons ce terrain qui appartient à la métropole Aix-Marseille Provence. Mais nous avons signé une promesse de vente et avons pour objectif de l’acheter », explique Pierre-André Aubert, fondateur et CEO du Présage.L’investissement global – achat du terrain et construction du restaurant – est de 1,7 million d’euros. « Nous bénéficions de subventions de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur et de la Métropole, nous sommes en cours de négociation avec notre banque pour un emprunt et recherchons entre 200 000 et 250 000 euros de fonds pour boucler cet investissement », détaille-t-il.

Le succès de la guinguette

Une campagne de financement participatif sous forme d’ouverture du capital vient donc d’être lancée sur le site internet du Présage. Elle doit se terminer le 18 décembre et se poursuivra un peu plus longtemps si le montant n’est pas tout de suite atteint. « Mais je suis confiant car nous avons déjà eu des promesses à hauteur de 100 000 euros. » A l’heure où nous écrivons, 35 % de la somme a été levée. Chacun, entreprise comme particulier, peut y participer à partir de 500 euros.

Cet été, la guinguette a accueilli 30 couverts en moyenne. (Crédit : Le Présage)

Et pour convaincre les investisseurs, rien de mieux que le succès de la guinguette qui tout au long de l’été a accueilli une trentaine de couverts par jour en moyenne. « Nous avons trouvé notre équilibre économique dès la première année », se félicite Pierre-André Aubert. Il faut dire que le technopôle est une véritable « zone de chalandise », entre ses 3 000 salariés et 2 000 étudiants. Il est par ailleurs rapidement accessible en transport en commun depuis le Vieux-Port. « Depuis le début, on nous dit que ce n’est pas certain que le projet marche. Or nous franchissons les étapes et montrons à nos interlocuteurs que ce que nous avions avancé fonctionne. »

Le Présage : un restaurant bioclimatique

Le futur restaurant solaire de 300 m2 a été imaginé par le cabinet d’architecture Solari et associés – « nous étions faits pour travailler ensemble », s’amuse Pierre-André Aubert. « Nous avons travaillé pour que ce bâtiment bioclimatique soit le plus intelligent possible, avec une capacité à se protéger du soleil en été et le capter en hiver. » Pour ce faire, « nous avons utilisé le principe de la casquette », indique le fondateur du Présage avant d’illustrer : « L’été, le soleil est plus haut, nous avons donc de l’ombre jusqu’aux pieds. En hiver, il est plus ras et il tape donc dans le corps. » Les flux d’air seront également favorisés, la toiture végétalisée, les matériaux seront les plus locaux et biosourcés possibles. « Nous avons conservé un mur en béton derrière la cuisine car il était difficile de proposer autre chose en raison de l’inertie qu’apporte tout de même ce matériau. Mais le tout est de trouver un équilibre. » Pour ses qualités environnementales, il a d'ailleurs obtenu le label BDM Or en phase conception.

Le terrain orienté plein sud accueillera également une unité de méthanisation et des bassins de phytoépuration, des jardins vivriers en permaculture pour approvisionner le restaurant en circuit-court... Quant à l’ouverture du lieu, elle reste difficile à évaluer en raison du prix actuel des matériaux et des délais d’approvisionnements – « ça vaut parfois le coup de temporiser et d’attendre un peu », indique Pierre-André Aubert qui table cependant pour un lancement au printemps-été 2023.

Une vision à long terme

Aujourd’hui, Le Présage est une SAS, « mais nous allons créer une holding pour les nouveaux investisseurs » et une autre pour « porter les projets futurs ». Car Pierre-André Aubert ne compte pas s’arrêter là : dupliquer le concept de la guinguette sous forme de franchise, fabriquer les fourneaux ou encore proposer de la formation ou du conseil sont autant de développements qu’il compte mener dans les années à venir. « Il serait donc logique de se mettre dans une situation où on pourra séparer l’activité du restaurant de Château-Gombert des autres », anticipe-t-il.

Le fourneau solaire, une technologie que Le Présage souhaiterait dupliquer à l'avenir. (Crédit : Le Présage)

L’aventure Le Présage a débuté en 2013 et avait déjà fait l'objet d'une première expérimentation à Aubagne en 2017. « C’est un vieux projet car il mêle beaucoup de complexité entre le développement technologique avec le fourneau de cuisine solaire et l’aspect entrepreneurial », rappelle Pierre-André Aubert. Car outre le côté culinaire, celui technologique est également primordial. « Notre stratégie n’a pas été de nous lancer dans la fabrication de fourneaux mais de se dire que nous allons créer un succès autour de ce produit, qui porte la vision de notre entreprise et peut-être qu’ensuite, cela débouchera sur un marché. » Un marché qu’il n’estime pas encore prêt car « nous n’en sommes qu’au début de cette transition ». « Nous nous mettons en position pour que d’ici deux à cinq ans, nous soyons en capacité de dupliquer la guinguette et les fourneaux. »

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 24 juin 2022

Journal du24 juin 2022

Journal du 17 juin 2022

Journal du17 juin 2022

Journal du 10 juin 2022

Journal du10 juin 2022

Journal du 03 juin 2022

Journal du03 juin 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?