AccueilImmobilierMarseille : le groupe Frey veut créer un centre de logistique urbaine à la Valentine

Marseille : le groupe Frey veut créer un centre de logistique urbaine à la Valentine

Après l'abandon de son projet commercial My Valentine, le groupe Frey souhaite désormais créer un centre de logistique urbaine à la Valentine.

Immobilier Publié le , par

Exit « My Valentine », place à la logistique urbaine. Après l'abandon du méga projet commercial qu'il envisageait de créer à la Valentine, dans les quartiers est de Marseille, le groupe champenois Frey - via la société Retail Prodev - prépare un projet d'une autre nature sur le même site niché entre l'Huveaune et l'avenue de Saint-Menet (11e). Le groupe rémois envisage désormais de développer un méga hôtel de logistique urbaine sur l'emprise de la friche industrielle (10 ha) acquise auprès de la société SBM (l'ancienne usine d'engrais Procida) il y a dix ans. Sur cette parcelle en friche depuis 2007, l'opérateur souhaite créer un pôle de logistique du dernier kilomètre de 25 quais (19 848 m2 de surface de plancher) flanqué d'un espace de restauration composé de cinq bâtiments (3 300 m2 de surface de plancher) avec 121 places de stationnement réservées en sous-sol. Ce dernier sera ouvert au public.

Ce centre de logistique labellisé Breeam sera accessible pour les camions par le Nord (RDC) et par le Sud (R-1) via une rampe longeant le bâtiment. Il pourra accueillir une centaine de poids lourds.

Avant de voir la lumière, ce nouveau projet conçu par l'agence Ereme Architecture (Marseille) devra obtenir le feu vert de la mairie. Retail Prodev compte déposer sa demande de permis de construire au mois de juin.

Si le groupe Frey obtient le feu vert, les travaux devraient durer dix-huit mois. Après cinq mois de travaux dédiés à la démolition des derniers bâtiments de l'ancienne usine et au terrassement du terrain, le chantier de construction proprement dit devrait durer treize mois.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?