AccueilOxygèneLe cirque Joseph Bouglione se réinvente sans animaux

Le cirque Joseph Bouglione se réinvente sans animaux

Marseille accueille jusqu’au 27 février, sur les plages du Prado (face au David), L’Ecocirque des Bouglione, un cirque 100 % humain et écoresponsable, avec tout un village conçu autour du chapiteau.
Le cirque Joseph Bouglione se réinvente sans animaux
Frédéric Rouverand - L’Ecocirque repense le genre du cirque traditionnel, tout en conservant ses fondamentaux.

Oxygène Publié le ,

C’est désormais une certitude. La loi est votée depuis quelques semaines. Les cirques animaliers français ne devront plus présenter d’animaux sauvages au public d’ici 2028. Parmi eux, nous avons ceux qui vont devoir se mettre en conformité, ceux qui ont un peu anticipé le changement de mentalité et ceux qui n’étaient plus à l’aise avec l’exploitation animale, depuis plusieurs années déjà. Le cirque Joseph Bouglione en fait partie.

Entre2 Biac : un mois de cirque en Paca

Un cirque différent depuis longtemps

En 2018, André-Joseph Bouglione et son épouse Sandrine ont donc imaginé L’Ecocirque, un spectacle de 2 h 15, sans aucun animal vivant. « Anciens dompteurs, nous sommes nés et avons grandi dans le milieu du cirque traditionnel », explique André-Joseph, 5e génération des Bouglione. Déjà, le couple se rend bien compte qu’une partie du public devient réfractaire à la captivité et à l’exploitation animale.

« Notre volonté a été double : proposer un spectacle 100 % humain et à l’impact environnemental le plus faible possible. Ce projet est l’aboutissement de notre volonté de faire cesser toute exploitation animale, de proposer un projet de divertissement précurseur, tout en faisant vivre la tradition artistique du cirque. »

Pour autant, le spectacle offre un vrai show de cirque, composé d’artistes internationaux, acrobates, jongleurs, cracheurs de feu, trapézistes, cascadeurs… sans oublier de spectaculaires hologrammes, invitant ainsi, avec douceur et poésie, les éléphants et autres lions dans la scénographie. Enfin, côté direction artistique, la tendance se veut « rock & roll », avec guitares électriques et batterie live.

Le spectacle offre un vrai show de cirque, composé d’artistes internationaux, acrobates, jongleurs, cracheurs de feu, trapézistes ou cascadeurs. (Crédit : Frédéric Rouverand)

Une dimension responsable

L’Ecocirque se positionne non seulement un lieu éthique, mais aussi écologique. « En plus de s’impliquer pour la défense de la faune sauvage et exotique, on se mobilise également pour les animaux de nos régions, aux côtés de L’Arche des associations. » Le matériel est stocké dans des containers recyclés. La gestion des transports et de la logistique est optimisée, afin de minimiser l’emprunte carbone. « Une fois le transport achevé, détaille le couple, les containers se transforment en pop-up stores pour faire vivre le village de notre Ecocirque. Nous présentons le cirque itinérant avec la plus faible emprunte carbone. » Ce village (pet friendly) propose à Marseille de nombreuses animations chaque jour, dont des conférences et rencontres avec des acteurs « green ».

Parmi d’autres actions emmenées par les Bouglione, le cirque est également partenaire de « Reforest’action ». Ainsi, pour certaines places achetées, un arbre sera planté. Dans ce chapiteau précurseur, on parle aussi « recyclage », « électricité verte »…

Bref, un spectacle bon pour la planète et pour les gens, qui démontre encore une fois qu’il suffit d’avoir de la volonté pour se réinventer.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 20 mai 2022

Journal du20 mai 2022

Journal du 13 mai 2022

Journal du13 mai 2022

Journal du 06 mai 2022

Journal du06 mai 2022

Journal du 29 avril 2022

Journal du29 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?