Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

Marseille : le chantier du restaurant de la CCIMP sur le point de démarrer

le - - Economie

Marseille : le chantier du restaurant de la CCIMP sur le point de démarrer
A. Zilbermann - Jean-David Cohen est lauréat de l'appel à projets de la CCIMP parmi une vingtaine de dossiers.

Rencontre avec Jean-David Cohen, fondateur de HCB group et lauréat de l'appel à projets lancé par la Chambre de commerce et d'industrie Marseille Provence (CCIMP) pour créer un restaurant dans ses locaux historiques du Palais de la Bourse. Démarrage des travaux prévu d'ici quelques jours, pour une livraison au plus tard mi-janvier 2020.

Les Nouvelles Publications : La CCI Marseille Provence a retenu cinq dossiers sur la vingtaine présentés, pour en retenir trois pour l'oral de présentation. Qu'est-ce qui vous a permis de faire la différence à votre avis ?
Jean-David Cohen :
Sans doute la pertinence et la polyvalence de mon dossier. L'appel à projets parlait à l'origine de la création d'un restaurant, mais tout de suite, j'y ai ajouté une touche « business », en y créant plusieurs espaces, pouvant permettre d'y travailler. La CCIMP a fait évoluer son cahier des charges et a sans doute retenu le projet le plus en adéquation avec ses attentes. Je pense aussi que le fait aussi que je sois Marseillais a joué. Et, bien sûr, que mon entreprise de traiteur permette de maîtriser la chaîne de production de A à Z a été un plus je suppose.

Votre entreprise, HCB group, dégage un chiffre d'affaires de 2,4 M€. Le groupe est en croissance et pérenne. Pourquoi prendre le risque d'investir dans un tel projet ?
J'avais envie de revenir en centre-ville, même si je suis déjà présent à Marseille via le restaurant Dalloyau, aux Terrasses du port [en franchise, NDLR]. Mais entre le bâtiment historique, le projet en lui-même, le challenge personnel qu'il représente, le quartier en évolution avec la piétonisation... Tout cela m'a donné envie de me positionner.

A quoi va ressembler ce restaurant de 400 m2 ?
Il y aura différentes zones d'accueil, deux terrasses, une capacité de couverts de 200 places, un espace VIP privatisable. Les clients pourront aussi bien se faire servir à table que commander via une application et se faire servir dans la foulée. Et bien sûr, tout le restaurant sera équipé en prises et d'une connexion wifi puissante. L'idée est que l'on puisse venir y faire du business, dans un lieu calme et adapté.

Les travaux devaient commencer début septembre. Pourquoi y a-t-il déjà un peu de retard ?
La coque vide ne nous a pas encore été livrée et tant que ce n'est pas le cas nous ne pouvons rien commencer. Il a d'abord fallu que la CCIMP vide et décloisonne toute l'aile gauche. C'est en cours de finalisation. Nous aurons ensuite trois mois pour tout créer.

En juillet, pour l'annonce officielle du lauréat, vous parliez d'un budget de 700 000 à 800 000 €. Est-ce toujours d'actualité ?
Ce sera au minimum 800.000 €…

Avec quel cabinet d'architecture travaillez-vous ?
Avec un cabinet italien, Tecnoarredamenti studio. Ce choix s'est fait par affinité car je marche au feeling... Je l'ai rencontré il y a quelques années sur un salon professionnel. Nous avons failli travailler une fois ensemble mais cela ne s'est pas fait. L'occasion s'est de nouveau présentée avec ce restaurant.

Comprenez-vous la polémique liée à cet appel à projets ?
Oui, mais je pars du principe que la concurrence est saine. La clientèle aujourd'hui est volatile. Un jour elle est chez vous, le lendemain chez le voisin. Par contre, si vous êtes seul dans un secteur, c'est plus compliqué de drainer du monde. Il y aura sans doute un « effet nouveauté » pendant les six premiers mois, mais les restaurants aux alentours retrouveront leur rythme habituel. Je crois beaucoup au dynamisme du centre-ville et ce futur restaurant y participe. C'est aussi ça qui m'a donné envie de tenter ce challenge !

Retrouvez l'interview complète de Jean-David Cohen dans le n°10 069 des Nouvelles Publications, à paraître le 13 septembre. Cliquez ici pour plus d'informations sur nos offres d'abonnement, à partir de 55 €/an.




Alexandra Zilbermann
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Nouvelles Publications Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer