AccueilEconomieMarseille : l'agriculture urbaine prend ses quartiers à la Savine

Marseille : l'agriculture urbaine prend ses quartiers à la Savine

Logirem et Les Restos du Cœur ont fait pousser un jardin potager solidaire à la Savine. Un écrin d'agriculture urbaine qui ouvre ses portes au public ces 28 et 29 mai.
Marseille : l'agriculture urbaine prend ses quartiers à la Savine
Logirem - Le jardin solidaire est inauguré ces 28 et 29 mai.

Economie Publié le , par

L'agriculture urbaine prend ses quartiers... à la Savine (15e). Sur l'emprise de l'une des barres HLM rasée en 2019 dans le cadre du chantier de rénovation urbaine de cette cité des quartiers nord, Logirem (groupe Habitat en région) a mobilisé un collectif de partenaires publics et associatifs (la Soleam, Marseille Rénovation Urbaine, le groupement Horizon et Les Restos du Cœur) pour faire pousser un jardin potager solidaire. Après avoir réalisé les aménagements nécessaires pour la création du potager, avec un apport de terre végétale pour garantir la qualité du sol et des clôtures afin de délimiter la parcelle, le bailleur social a mis cet espace de 2 000 mètres carrés à disposition des Restos du Cœur pour cinq ans. En contrepartie, l'association s'est engagée à développer un potager, sous forme de chantier d'insertion. Depuis près de neuf mois, une douzaine de chômeurs de longue durée sont ainsi accompagnés dans un parcours de retour à l'emploi par un encadrant technique et un administratif afin de faire germer fruits et légumes en lieu et place du béton. L'ensemble de cette production 100 % locale est ensuite donnée à la banque alimentaire des Restos du Cœur.

Portes ouvertes

Les locaux de l'ancien bureau d'accueil du bailleur social sont mis à disposition des équipes de l'association. « C'est une utilisation intelligente de cet espace plutôt que de le laisser inoccupé durant toute la durée de l'aménagement du quartier et l'exposer à des dépôts sauvages. Ce projet va permettre d'affirmer la dimension "nature" de ce quartier aux portes du massif de l'Etoile qui accueille déjà des ruches, des jardins partagés... » explique Camille Gallard, cheffe de projet renouvellement urbain chez Logirem.

Vendredi 28 (sur réservation) et samedi 29 mai (entrée libre de 13 h à 17 h), les salariés en insertion, les permanents et les bénévoles ouvriront les portes du jardin solidaire de la Savine. Dans le respect des gestes barrière et des distanciations sociales, les visiteurs pourront découvrir et goûter les fruits de cette initiative autour d'un café.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?