AccueilEconomieMarseille : la Zone à Faibles Emissions mobilité entre en vigueur

Marseille : la Zone à Faibles Emissions mobilité entre en vigueur

A partir de ce 1er septembre la Zone à Faibles Emissions mobilité (ZFE-m) entre en vigueur à Marseille et s’appliquera de façon progressive. Le point sur les véhicules autorisés à y circuler.
A partir de ce 1er septembre 2022, la Zone à Faibles Emissions de mobilité (ZFE-m) s’applique à Marseille. Ici, angle avenue du Prado 2 et rue Paradis (8e).
M. Colin - A partir de ce 1er septembre 2022, la Zone à Faibles Emissions de mobilité (ZFE-m) s’applique à Marseille. Ici, angle avenue du Prado 2 et rue Paradis (8e).

Economie Publié le ,

A partir de ce 1er septembre 2022, la Zone à Faibles Emissions de mobilité (ZFE-m) s’applique à Marseille. Elle concerne tous les véhicules motorisés : voitures, deux roues, tricycles et quadricycles à moteur, véhicules utilitaires et poids lourds. Elle sera permanente et applicable 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24.

Une zone de 19,5 km2

La zone concernée s’étend sur 19,5 km2, délimité par l’intérieur de ces artères routières : avenue du Cap Pinède, boulevards Capitaine Gèze et de Plombières, avenue Alexandre Fleming, boulevards Françoise Duparc et Sakakini, Jean Moulin et Rabatau, avenue du Prado 2.

périmètre ZFE marseille
Le périmètre de la ZFE-m à Marseille. (Crédit : D . R.)

Quels véhicules pourront circuler dans le centre-ville ?

Pour l’instant, la ZFE-m touche les véhicules les plus anciens (hors-classe et vignette Crit’Air 5). Les restrictions seront ensuite progressives sur trois ans. En septembre 2023, l’interdiction sera étendue aux vignettes Crit’Air 4. A partir de septembre 2024, les vignettes Crit’Air 5, 4 et 3 ne seront plus autorisées à stationner et circuler dans le périmètre.Une amende de 68 à 135 euros sera appliquée en cas de circulation ou de stationnement dans le périmètre ZFE-m avec une vignette non autorisée ou sans vignette affichée. Mais les contrôles seront pédagogiques pendant tout ce mois de septembre.

Pollution : mise en place d’une circulation différenciée à Marseille

Les véhicules des entreprises aussi concernés

Ce périmètre concerne 314 000 habitants « pour près de 175 000 emplois directs », rappelle la CCI Aix-Marseille Provence (CCIAMP). En effet, les véhicules des entreprises sont également concernés par cette mesure, sauf certains pouvant faire l’objet d’une dérogation.

Les instances représentatives du monde économique sont mobilisées. Ainsi la CCIAMP « poursuit ses missions d’explication et d’écoute afin de faire remonter les attentes des entreprises ». Elle accompagnera « la mise en place et l’évaluation de la ZFE-m, afin qu’elle soit la moins pénalisante et la plus vertueuse possible pour la diversité des entreprises concernées », souligne-t-elle. Les fédérations professionnelles comme celle des Travaux Publics suivent également le sujet. Cette dernière rappelle que « l’arrêté métropolitain prévoit, dans l’article 5.3 des dérogations locales individuelles triennales pour les véhicules et engins de chantier ». Elle informe ses adhérents que « les demandes de dérogations se feront via une plateforme numérique ».

Pour rappel, la mise en place d’une ZFE-m vise l’accélération du renouvellement des véhicules les plus polluants, afin de réduire la pollution liée au trafic routier. En France, sur la période 2016-2019, la mauvaise qualité de l’air a causé 40 000 décès chaque année. À Marseille, 37 000 personnes sont exposées à une pollution supérieure aux valeurs limites européennes.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 30 septembre 2022

Journal du30 septembre 2022

Journal du 26 septembre 2022

Journal du26 septembre 2022

Journal du 16 septembre 2022

Journal du16 septembre 2022

Journal du 09 septembre 2022

Journal du09 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?