AccueilImmobilierMarseille : L’Epopée rachète l’ancienne usine Ricard

Marseille : L’Epopée rachète l’ancienne usine Ricard

L’Epopée, le village de l’innovation éducative et inclusive des quartiers nord de Marseille, vient de racheter l’ancienne usine Ricard, pour un montant de 14 millions d’euros. D’autres aménagements sont prévus.
Marseille : L’Epopée rachète l’ancienne usine Ricard
D.R. - L’Epopée vient d’acheter l’ancienne usine Ricard de Sainte-Marthe.

Immobilier Publié le ,

La belle aventure de L’Epopée se poursuit avec le rachat de l'ancienne usine Ricard, site sur lequel ce village de l’innovation éducative et inclusive est implanté depuis son ouverture en février 2021. Le montant de la transaction est 14 millions d'euros - dont 12,5 M€ (10,5 M€ HT) pour les bâtiments et le terrain, le reste allant en frais divers liés au rachat et à des petits travaux, détaille Laurent Choukroun, le directeur général de Synergie Family, la start-up d’innovation sociale qui a porté le projet avec Etic, Ici Marseille et MCES. Les premières discussions pour lancer L’Epopée ont été initiées le 6 mars 2020, soit quelques jours avant le premier confinement. En plus de la création de la structure, il a fallu imaginer un modèle économique pour le faire perdurer, mais également préparer le rachat.

Il aura fallu plus de 18 mois pour en arriver à cette vente. Cette opération a été rendue possible par l’équipe d’Amundi Finance, avec l’aide du Fonds NovESS, mais aussi de l’Anru (Agence nationale pour la rénovation urbaine) et de la Banque des territoires. Les partenaires financiers ont également accepté de suivre. En même temps, il a fallu convaincre Ricard de céder à l’association ces 12 000 m2 situés dans le quartier Sainte-Marthe qui ont ont accueilli la première usine de production du fameux apéritif jaune. « Nous avons démontré la solidité de notre projet, de nos partenaires financiers, mais nous avons surtout convaincu Ricard en expliquant que nousferions ainsi perdurer l'esprit du père fondateur, Paul Ricard, joyeux et optimiste. »

L'Epopée : un site ouvert sur la ville

Avec ce rachat, l’Epopée consolide ses bases et peut envisager l’avenir avec plus de sérénité. « Être propriétaire va changer beaucoup de choses pour notre développement », souligne Laurent Choukroun. L’objectif de L’Epopée, qui est présidée par Guillaume Vigouroux et dirigée par Pierre-François Duwat, est de « permettre à chacun de se construire, d'apprendre autrement, de développer son plein potentiel, d'interagir avec son environnement, tout en proposant une alternative aux schémas classiques d'éducation, à travers l'expérientiel, le mode projet, l'entreprenariat et les formations courtes. » Il a trois usages principaux : un lieu de travail, un lieu de vie et une vocation culturelle.

Le plan de L'Epopée.

Il connaît un beau succès : son taux de remplissage s’approche des 90 %, alors qu’il était fixé à 60 % pour la première année d'exercice. « A la suite de l’appel pour lancer ce projet, nous avons reçu près de 300 réponses pour en faire partie », se remémore le co-fondateur de L'Epopée. Le site accueille 51 structures résidentes et 350 personnes y travaillent quotidiennement.

Les projets de développement ne manquent pas : « Même si les locaux avaient été rénovés aux standards d’un grand groupe et ne demandent pas vraiment de travaux, nous cherchons de nouveaux fonds pour investir », annonce Laurent Choukroun. Les extérieurs vont être aménagés pour accueillir du public et les habitants du quartier. L’Epopée veut ouvrir le premier jardin d’enfants 100 % inclusif. Un restaurant va également s’installer. De nouveaux espaces pour accueillir les entreprises, des séminaires et organiser des évènements vont aussi voir le jour. « Pour développer notre projet, on veut créer des connexions entre le territoire, les entreprises, le monde de l’ESS et même les métiers de la construction ou de la promotion immobilière », détaille Laurent Choukroun. Dans cette nouvelle phase l’équipe sera accompagnée par l’architecte Corinne Vezzoni. « Nous continuons de mettre la créativité et l’innovation au service des Marseillaises et Marseillais, afin de faire rayonner le territoire. Les projets les plus fous naissent à Marseille, ici rien n’est impossible », s’enthousiasme Laurent Choukroun.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 24 juin 2022

Journal du24 juin 2022

Journal du 17 juin 2022

Journal du17 juin 2022

Journal du 10 juin 2022

Journal du10 juin 2022

Journal du 03 juin 2022

Journal du03 juin 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?