AccueilOxygèneMarseille : l’avocate pénaliste Eliane Keramidas en dédicace

Marseille : l’avocate pénaliste Eliane Keramidas en dédicace

L’affaire Eva, ou celle du Bar du téléphone ont médiatisé l’avocate marseillaise Eliane Keramidas. Désormais retirée du barreau, la romancière présente cette semaine à Marseille son nouveau livre, Les Enfants perdus de la Roseraie.
Eliane Keramidas signe avec son nouveau livre "Les Enfants perdus de la Roseraie" un retour au roman noir, après quatre récits autobiographiques et plaidoiries publiés en près de 20 ans.
D. R. - Eliane Keramidas signe avec son nouveau livre "Les Enfants perdus de la Roseraie" un retour au roman noir, après quatre récits autobiographiques et plaidoiries publiés en près de 20 ans.

Oxygène Publié le ,

« Pour défendre des criminels, il faut avoir la passion des autres et faire résonner au fond de soi la misère humaine de la détresse. »

Maître Eliane Keramidas a consacré sa vie au droit pénal. Elle a souvent été invitée sur des plateaux télévisés lors de grands procès, notamment celui de l’affaire d’Auriol, du Bar du Téléphone, ou de la Sicilian Connection. Mais après 40 ans passés à porter la robe, maître Eliane Keramidas s’est retirée. Elle doit ses débuts d’écrivain en 2005 à une experte-psychologue, croisée au hasard d’un procès. C’est elle qui découvre un jour par hasard les notes que l’avocate prend durant ses audiences. L’experte apprécie et sollicite l’avis des Editions Anne Carrière. Le premier livre, " Comment faites-vous pour les défendre" sortira quelques mois plus tard.

Culture : que faire à Aix-Marseille en décembre ?

L’origine de ses débuts d’auteur

« L'avocat n'est pas le serviteur du mensonge, il cherche à comprendre le cheminement du passage à l’acte », déclare l’avocate marseillaise. « Chaque crime est inscrit dans l’histoire d'une vie, on ne naît pas assassin, on le devient. Durant les procès de Cour d’Assises, je pris l’habitude de décrire des personnages avec leurs expressions physiques ou verbales. Des témoins, des experts, des jurés, des accusés... Je captais des perles au hasard des audiences, que je consignais par écrit. J’accumulais ainsi plusieurs feuillets comportant des histoires criminelles, que je cachais dans mes dossiers, reproduisant ainsi mes attitudes d’enfant ». Désormais auteur, elle publie son cinquième ouvrage, "Les Enfants perdus de la Roseraie", un récit de matricide inspiré de faits réels.

Claire, une accusée âgée de 18 ans

Eliane Keramidas aborde ici le malheur ordinaire qui touche beaucoup de familles, touchées par le mensonge. Sauf qu’en l’espèce, le mensonge poussera une jeune fille de 18 ans à tuer sa mère. Claire est une jeune fille de 17 ans qui a grandi dans différents foyers et orphelinats. On lui a toujours dit que sa mère l’avait abandonnée à la naissance. Mais un jour, la vérité la rattrape. Elle découvre le mensonge de son père et de sa grand-mère. Elle fuit alors le foyer où elle est placée, bien décidée à retrouver celle qui l’a mise au monde. Alors qu’elle fête ses 18 ans, elle retrouve sa mère à Marseille, dans un bar du Vieux Port. Avec l’aide de deux amis, elle la tue et brûle son cadavre, « pour exorciser celle qu’elle considère comme une sorcière ». Elle apprendra bien plus tard en prison, à la lecture de son dossier, le contexte de sa mise en foyer et la terrible méprise d’une vie. Avec "Les Enfants perdus de la Roseraie", Eliane Keramidas retrace les témoignages de sa cliente, tout en faisant part de ses états d’âme d’avocate, de son investissement et de toute son énergie déployée pour tenter de défendre ce qui semblait indéfendable… jusqu’au terrible dénouement final.

Deux dates de dédicace et rencontre avec les lecteurs
Maître Eliane Keramidas sera présente à Marseille le jeudi 15 décembre, à partir de 18h, au restaurant Bobar, 277, rue Paradis, pour dédicacer son dernier roman. Elle donnera une seconde séance de dédicace aux Arcenaulx, le 19 janvier 2023, à partir de 17h30.
Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 03 février 2023

Journal du03 février 2023

Journal du 27 janvier 2023

Journal du27 janvier 2023

Journal du 20 janvier 2023

Journal du20 janvier 2023

Journal du 13 janvier 2023

Journal du13 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?