AccueilImmobilierMarseille : Icade lance un programme mixte à la Joliette

Marseille : Icade lance un programme mixte à la Joliette

Icade lancera au mois de septembre les travaux d'un programme mixte habitat/bureaux (14 160 m2 de surface de plancher) sur l'emprise de l'ancien hôpital Desbief à la Joliette à Marseille.
Marseille : Icade lance un programme mixte à la Joliette
Icade/Tangram Architectes - La livraison du programme est prévue pour fin 2023.

Immobilier Publié le , par

MFactory et MLife : tels sont les noms des deux programmes qu'Icade s'apprête à réaliser sur l'emprise de l'ancien hôpital Desbief, dans le quartier de la Joliette dans le 2e arrondissement de Marseille.

Vierge depuis la démolition des locaux de l'ancien établissement de soin à l'été 2014, la parcelle de 4 900 mètres carrés occupe un îlot niché entre les rues de Forbin, d'Hozier, Ponteves et Vincent Leblanc. Elle accueillera une opération mixte de 14 160 mètres carrés de surface de plancher mixant 129 logements collectifs (7 860 m2 de SP – MLife) et 6 300 mètres carrés de bureaux (MFactory). « Il s'agit du dernier îlot de la Zac de la Joliette, l'une des premières pièces opérationnelles d'Euroméditerranée 1 », explique Aymeric de Alexandris, directeur régional d'Icade. Un îlot récupéré à l'époque par ANF dans le cadre d'un échange de parcelle avec la fondation Ambroise Paré pour l'aménagement de l'hôpital Européen.

Le patrimoine d'ANF étant depuis passé dans le giron d'Icade, la filiale immobilière du Groupe Caisse des dépôts a revu à la baisse le programme initial imaginé par la foncière. « ANF avait préparé deux permis successifs : un premier de quelque 31 000 mètres carrés exclusivement résidentiel, puis un second d'environ 20 000 mètres carrés mixant logements et bureaux », indique Aymeric de Alexandris. Deux projets hyper denses que le promoteur n'a pas repris à son compte.

« On a souhaité introduire une véritable mixité d'usages, avec un ensemble de sept bâtiments R+3 à R+7 structuré autour d'un cœur d'îlot très végétal de quelque 900 mètres carrés proposant 500 mètres carrés de pleine terre et 23 arbres de hautes tiges », déroule le dirigeant.

Sur le plan urbain, le projet conçu par l'agence Tangram Architectes s'insère dans la trame du quartier en développant des façades faisant écho, sur le principe du mimétisme, au bâti voisin qui mêle immeubles haussmanniens et architecture contemporaine (l'écrin du FRAC dessiné par Kengo Kuma). Sans oublier la référence à l'architecture marseillaise avec l'utilisation de tuiles en terre cuite et vernissées en attique et l'intégration de la porte monumentale de l'ancienne usine qui marquait l'entrée de l'hôpital Desbief.

Livraison fin 2023

Les permis de cette nouvelle version du projet désormais purgés, Icade lancera les travaux de l'opération au mois de septembre. « Deux ans de travaux seront nécessaires en vue d'une livraison fin 2023 », prévoit le promoteur.

Sur le plan typologique, l'offre résidentielle proposera une large palette de solutions parées des labels NF habitat HQE & BDM bronze.

« On va réaliser 129 logements diversifiés répartis en sept bâtiments épannelés du R+3 au R+7 : 76 logements en accession libre TVA 5,5%* et 20%, 18 logements en démembrement, 19 logements sociaux et 16 logements intermédiaires, le tout sur deux niveaux de parking souterrains de 142 places », précise le dirigeant. La commercialisation des appartements démarrera mi-avril.

Lancé en blanc par la foncière d'Icade, le programme de bureaux (MFactory) se déploiera dans un immeuble de six étages doté d'un socle ERP** de 675 mètres carrés et de deux niveaux de sous-sol. Cet écrin tertiaire affichera une forte ambition environnementale avec une myriade de labels écolos : BiodiverCity, BDM argent, NF HQE excellent, BBC Effinergie 2017 (RT 2012 – 40%), E+C- niveau E2C1 et R2S.

* La présence d'un « quartier prioritaire de la ville » (QPV) à proximité permet de proposer une offre de logements en TVA réduite.
** Equipement recevant du public.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?