AccueilDroit et ChiffreMarseille : Eric Dupond-Moretti annonce la construction d’une cité judiciaire

Marseille : Eric Dupond-Moretti annonce la construction d’une cité judiciaire

Eric Dupond-Moretti, le ministre de la Justice, s’est rendu au tribunal judiciaire de Marseille pour annoncer la construction d’une cité judiciaire de 40 000 m2 et l'arrivée de renforts de magistrats et greffiers.
Eric Dupont-Moretti, le ministre de la justice en visite au Tribunal de justice de Marseille.
Frédéric Delmonte - Eric Dupont-Moretti, le ministre de la justice en visite au Tribunal de justice de Marseille.

Droit et Chiffre Publié le ,

Sa visite était attendue… Ce 11 février, Eric Dupond-Moretti n’est pas venu à Marseille les mains vides. A l’issu d’échanges, en aparté, avec les magistrats du tribunal judiciaire, avec le bâtonnier et les députés, le garde des Sceaux a fait, à sa sortie, quelques annonces à la presse.

Cité judiciaire de 40 000 m2

Parlant d'un « plan Marshall de la justice à Marseille », le garde des Sceaux a voulu montrer que le gouvernement se montrerait plus « ambitieux que le rapport de l'inspection générale de la justice ». Il a annoncé la construction d’une « grande cité judiciaire, de 40 000 m2, sur un site unique pour 2028 ». Ce bâtiment pourrait également accueillir le tribunal de commerce et les prud'hommes, « si les acteurs locaux de la justice le souhaitent ». Le site sur lequel sera construit cette cité judiciaire n’est pas encore déterminé.

Il n'a pas été question du budget de ce projet non plus. A sa sortie du tribunal judiciaire, Eric Dupond-Moretti avait rendez-vous avec Benoît Payan, le maire de Marseille pour s'entretenir du sujet.

Renforts de magistrats et greffiers

Le ministre de la Justice était surtout attendu sur une question urgente et récurrente : celle du sous-effectif des magistrats et greffiers. « Dés cette année, le tribunal de justice de Marseille va accueillir quatre nouveaux magistrats au parquet et douze au siège. Dix greffiers vont également arriver », a annoncé Eric Dupond-Moretti. Troisième juridiction au plan national, le tribunal judiciaire de Marseille est à l'étroit et en sous-effectif chronique… En 2020, il ne disposait que de 113 magistrats. Un an plus tard, il en comptait cinq de plus. Pourtant, le référentiel d’activité établi par la Conférence nationale des tribunaux judiciaires estime que la juridiction phocéenne devrait en compter 130.

« Notre espoir est d’en avoir plus de 120 en septembre 2022 », indiquait Olivier Leurent son président, lors d’une conférence de presse de rentrée fin janvier. Cette situation a été dénoncée le 7 décembre dernier par le Syndicat de la magistrature, mais aussi les greffiers et avocats. Selon l’organisation, à Marseille, lajustice est « sous-dimensionnée au regard des enjeux sociaux et économiques du ressort ». « Malgré les précédentes alertes et motions la réalité demeure inchangée. Le nombre de fonctionnaires de greffe et de magistrats du siège devrait être doublé et celui des magistrats du parquet triplé ».

Les personnels administratifs et les magistrats n’ont pourtant pas baissé les bras. En 2021, le tribunal est parvenu à atténuer le retard accumulé au cours de l’année 2020 en réduisant le nombre d’affaires en cours de 23 291 à 21 366, soit une baisse de 8 %.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 30 septembre 2022

Journal du30 septembre 2022

Journal du 26 septembre 2022

Journal du26 septembre 2022

Journal du 16 septembre 2022

Journal du16 septembre 2022

Journal du 09 septembre 2022

Journal du09 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?