AccueilImmobilierMarseille : en visite dans la nouvelle résidence The Babel Community

DIAPORAMA Marseille : en visite dans la nouvelle résidence The Babel Community

Avec cette seconde résidence marseillaise, mêlant coliving et coworking, The Babel Community affirme sa volonté d'accélérer son développement. Objectif affiché : atteindre les 25 ouvertures d'ici 2025.
Marseille : en visite dans la nouvelle résidence The Babel Community
K. Latour - Ouverte depuis mi-juillet, la résidence en coliving affiche un taux de remplissage de 75 %.

Immobilier Publié le ,

Son restaurant, Ciel !, avait suscitée l'engouement lors de son ouverture mi-juillet. Si bien qu'il affiche depuis complet sur plusieurs semaines (voire mois). Seulement, The Babel Community Vieux-Port ce n'est pas seulement ce restaurant en toit-terrasse avec vue sur Marseille, de Notre-Dame-de-la-Garde au palais du Pharo. C'est aussi – et même surtout – une résidence en co-living et un espace de coworking, répartis du 3e au 6e étage du bâtiment de la rue Saint-Ferréol, qui accueillait auparavant les Galeries Lafayette (voir le détail dans notre diaporama). Déjà présent rue de la République à Marseille, mais aussi à Montpellier, The Babel Community est une marque du groupe Axis, cofondé par Matthieu Brugières et Benoît Jobert. Elle développe et exploite depuis 2017 des résidences hybrides, mêlant donc coliving, coworking et espaces partagés comme des restaurants ou salles de fitness.

Si le montant de l'acquisition du bâtiment n'a pas été dévoilé, rénover et aménager cette seconde résidence marseillaise a nécessité un investissement de 21 millions d'euros, cofinancés par The Babel Community et la Banque des territoires dans le cadre d'un partenariat signé en septembre 2020. D'un montant de 200 millions d'euros, il vise à développer un portefeuille de six résidences de ce type. Outre celle du Vieux-Port à Marseille, d'autres devraient ouvrir à Grenoble, Aix-en-Provence, Bordeaux, Paris et Lille. 

« Nous avons pour mission de redynamiser les centres-villes. Nous sommes fiers de cet investissement et de ce partenariat », a réagi Thierry Bazin, directeur régional adjoint de la Banque des territoires, lors de l'inauguration du lieu vendredi 1er octobre. Car en s'installant rue Saint-Ferréol, The Babel et ses 400 résidents amènent également du mouvement dans ce quartier. « Nous étions inquiets pour cette rue, malmenée depuis quelques années, a ajouté le président de la Chambre de commerce et d'industrie Aix-Marseille Provence, Jean-Luc Chauvin. Mais en vous installant ici, vous allez attirer dans votre sillage d'autres enseignes. Notre centre-ville est en train de bouger, de se transformer. »

De nouveaux arrivants

Ouverte cet été, la résidence affiche début octobre au taux d'occupation de 75 %. Ses occupants sont principalement de nouveaux arrivants de 25 à 40 ans. En moyenne, 50 % d'entre eux sont envoyés par les services ressources humaines d'entreprises. The Babel Community est ainsi en partenariat avec la CMA CGM ou Airbus Helicopters. Outre cette clientèle nouvelle, jeune et active, un autre type de public se détache. « Nous accueillons des personnes "en transition", illustre le cofondateur de The Babel. Elles cherchent un hébergement entre deux déménagements, parce qu'elles viennent de divorcer... »

« En moyenne, nos locataires restent sept à huit mois », continue-t-il. Une offre qui vient combler un manque en matière de logement. « Dans les appart'hôtels, les clients ne restent que trois nuits. Ils sont finalement devenus des opérateurs hôteliers. »

Lancer le diaporama14 photos

Quant au coworking, son taux de remplissage est de 70 %. Les travailleurs sont plutôt des habitants du quartier même si certains co-livers en télétravail occupent également l'espace. Par ailleurs, l'école de codage et d'informatique, Le Wagon, a déjà réservé deux salles pour dispenser ses formations.

Un réflexe

L'ensemble de la décoration a été pensée en interne. L'équipe de 80 salariés compte en effet une directrice aménagement et une designeuse d'espace « afin d'optimiser les espaces tels que les colocations ». Des postes créés récemment et nécessaires pour accompagner le développement de la marque.

Le « métier historique » d'Axis est The Colivers (anciennement L'Auberge). « Nous louons de grands appartements pour les proposer à de la colocation. Ces appartements se trouvent de façon diffuse dans des villes comme Marseille, Lyon, Montpellier, Toulon ou Aix-en-Provence », explique Benoît Jobert. Cette activité représente aujourd'hui 1/3 du chiffre d'affaires de 8 millions d'euros d'Axis. Les deux autres tiers proviennent de The Babel. « C'est clairement ce qui tire le groupe. » Un constat amené à s'accentuer. The Babel Community vise en effet les 25 ouvertures en France d'ici 2025. Un rythme pour le moins ambitieux. Mais Benoît Jobert a un objectif : « Nous voulons que quand de nouvelles personnes arrivent dans une ville elles aient le réflexe de se dire : "Est-ce qu'il n'y aurait pas un The Babel ici ?" ».

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?