Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

Marius Bernard devient Marius, l'épicerie inspirée

le - - Economie

Marius Bernard devient Marius, l'épicerie inspirée
D.R. - Margaux et Patrick Baillet regroupent sous une seule et même marque les trois gammes Marius Bernard.

Depuis le 1er mars, Marius Bernard - fondée en 1958 à Saint-Chamas et repris en 2001 aux fondateurs par Patrick Baillet - a regroupé sous une seule et même identité ses trois marques Marius Bernard, Baptistin Féraud et La Compagnie des épices. Grâce à ce tournant marketing, Marius compte s'attaquer au marché national et prend ainsi ses distances avec son image provençale.

Il se peut que vous trouviez encore en rayon les anciens packaging de Marius Bernard (gamme salée), Baptistin Féraud (gamme sucrée) et La Compagnie des épices. « Nous ne livrons plus que des packaging Marius depuis le 1er avril », précise Margaux Baillet, directrice marketing & business development. Arrivée en 2013 chez Marius, rachetée en 2001 aux fondateurs par son père Patrick Baillet (ex La pizza de Manosque), elle a choisi de regrouper ces trois marques sous le nom Marius, « une identité forte, facilement reconnaissable, définitivement plus moderne et raffinée. Marius Bernard SAS entend ainsi prendre un peu de distance avec son positionnement régional "Provence" et conquérir de nouveaux marchés. Nous allons pour cela privilégier le réseau actuel comme travailler sur le multicanal grâce à l'ouverture aux épiceries fines, aux grandes surfaces spécialisées et aux réseaux premium des grandes enseignes. »

Montée en gamme

Avec cette nouvelle orientation marketing, l'entreprise ambitionne de doubler son chiffre d'affaires d'ici 2024.

« Pour la première fois depuis la reprise de l'entreprise, nous sommes entrés dans une véritable période de réflexion, nécessaire à la refonte de la marque. Ce nouveau positionnement va nécessiter un investissement de 500 000 € sur trois ans », ajoute Patrick Baillet.

Le prix à payer pour monter en gamme et s'afficher désormais comme une marque d'épicerie fine. « Cet investissement est destiné à couvrir les coûts engendrés par ce changement pour l'année 2018, notamment en ce qui concerne les packagings. Il servira également à notre communication 2019/2020. Nous allons mettre en place un nouveau site web, participer à différents salons et bien évidemment largement communiquer sur le print comme le web », explique Margaux Baillet. Marius, l'épicerie inspirée propose plus de 200 produits et pour ce changement de nom, propose une vingtaine de nouvelles références.

Bientôt un atelier-boutique

Le lancement de Marius induit également l'ouverture, d'ici l'été, d'un atelier de 250 m2. « L'atelier ne sera pas une boutique d'usine », tient à souligner Margaux Baillet. « Nos distributeurs aux alentours ne nous permettent pas de casser les prix. Cependant, les produits seront vendus au prix de vente conseillé, donc souvent moins cher que chez eux, et nous envisageons une remise pour les habitants de la commune et de celles voisines. C'est un magasin dans lequel la gamme complète sera disponible, avec en plus des exclusivités, des dégustations et des animations. » La marque compte enfin sortir des produits en édition limitée, à découvrir sur place.




Alexandra Zilbermann
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Nouvelles Publications Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer