AccueilImmobilierMarignane : Eiffage Construction et AI Project réaliseront le Technocentre Henri Fabre

Marignane : Eiffage Construction et AI Project réaliseront le Technocentre Henri Fabre

Eiffage Construction Provence et AI Project sont lauréats du marché de 21,5 M€ HT pour la conception-réalisation-maintenance du Technocentre Henri Fabre des Florides. L' équipement sera le vaisseau amiral du cluster de l’innovation industrielle.
Marignane : Eiffage Construction et AI Project réaliseront le Technocentre Henri Fabre
W. Allaire - Le Technocentre Henri Fabre sera un lieu d’échanges et de transferts technologiques inter-filières (énergie, aéronautique, mer, biomédical) soumises à des impératifs similaires (innovation, sécurité, durabilité, petites séries) dans les domaines de la mécanique, des matériaux ou des services.

Immobilier Publié le ,

Le groupement associant Eiffage Construction Provence, l’agence AI Project architectes, l’atelier Anne Gardoni (architecte-paysagiste) et les sociétés d’ingénierie Artelia, Engie Cofely Alpes Provence, Even Conseil et Clévia (Eiffage Energie) va réaliser le Technocentre Henri Fabre sur la Zac des Florides (87 ha dont 60 ha commercialisables) à Marignane, à proximité de l’aéroport Marseille-Provence. Piloté par la Soleam (Société publique locale d’équipement et d’aménagement de l’aire métropolitaine) pour le compte de la Métropole Aix-Marseille-Provence, ce projet devrait voir le jour à l’horizon du second semestre 2025.

Les autres groupements en lice étaient Bouygues Bâtiment et l’architecte Michel Rémon et Travaux du Midi (groupe Vinci) avec l’agence Kardham-Cardete-Huet architecture.

Un investissement de 21,5 M€ HT

Cet équipement de 11 316 m2 de plancher sera le vaisseau amiral du pôle Henri Fabre, cluster qui réunit les industriels de la filière aéronautique des rives de l’étang de Berre. Il regroupera un pôle de R&D dans les domaines de la mécanique et des matériaux et procédés du futur, un pôle services avancés aux industries et la « supply chain » (à l’instar de la Control Room opérée par Daher pour l’itinéraire ITER), un pôle formation et des services généraux. il comprendra deux bâtiments labellisés Bâtiments Durables Méditerranéens (BDM) niveau « bronze » avec des espaces communs (1 006 m2), un pôle tertiaire et services avancés (3 250 m2), diverses plateformes technologiques (environ 6 468 m2) et un pôle de formation (595 m2). L’ensemble sera flanqué d’un parking personnel et visiteurs de 250 places. A terme, deux autres tranches devraient venir compléter la structure.

Le projet dont le coût se monte à 21,5 millions d’euros HT sera développé via un marché de conception-réalisation-maintenance sur trois ans selon une démarche BIM de niveau 2.

Lieu d’échanges et de transferts technologiques inter-filières (énergie, aéronautique, mer, biomédical) soumises à des impératifs similaires (innovation, sécurité, durabilité, petites séries) dans les domaines de la mécanique, des matériaux ou des services, il accueillera neuf plateformes thématiques dont le projet pour chacune, consiste à acquérir et mettre à disposition de l’ensemble des TPE/PME des secteurs mécanique, matériaux et procédés du futur des équipements de hautes technologies de prototypage et de production mutualisés. Le Technocentre proposera également un laboratoire de caractérisation, outil stratégique dont les prestations seront partagées par l’ensemble des plateformes et qui sera exploité par la société Expiris SAS (Blagnac).

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 20 mai 2022

Journal du20 mai 2022

Journal du 13 mai 2022

Journal du13 mai 2022

Journal du 06 mai 2022

Journal du06 mai 2022

Journal du 29 avril 2022

Journal du29 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?