AccueilImmobilierMaranatha acquiert les Hôtels du Roy

Maranatha acquiert les Hôtels du Roy

Maranatha renforce son ancrage dans la capitale. Le groupe hôtelier marseillais qui compte 52 hôtels dans l'Hexagone, dont la moitié à Paris, vient de boucler l'acquisition de l'ensemble des établissements de l'enseigne « Hôtels du Roy » auprès de la famille Leroy, propriétaire de cette chaîne spécialisée dans l'hôtellerie de luxe.
Maranatha acquiert les Hôtels du Roy
D.R. - L'hôtel California fait parti six établissement des Hôtels du Roy, rachetés par le Marseillais Maranatha

Immobilier Publié le ,

Le montant de l'opération s'élève à 360 millions d'euros, ce qui en fait « la plus grosse acquisition hôtelière réalisée en France en 2015 », selon Olivier Carvin, PDG et fondateur de Maranatha. Ces six établissements haut de gamme (4 étoiles), qui comptent 490 chambres au total, sont tous situés dans des lieux prestigieux à Paris et à Nice.

Il s'agit de l'hôtel California, du Royal Hôtel et de la Résidence du Roy, localisés à deux pas des Champs-Elysées, de l'hôtel Pont Royal situé à Saint-Germain-des-Prés, de l'hôtel Royal Saint-Honoré, situé près de la place Vendôme, et de l'hôtel La Pérouse, sur la Baie des anges à Nice.

50 millions d'euros de rénovation

Le groupe phocéen, créé en 2000, va consacrer plus de 50 millions d'euros à la rénovation des établissements, qui commencera l'an prochain, dès la fin de l'Euro 2016.

« L'hôtellerie de luxe est notre priorité de développement », indique Olivier Carvin.

« Avec le phénomène Airbnb, nous essayons d'aller très vite sur le segment luxe pour nous alléger sur le segment économique qui représente un tiers de notre chiffre d'affaires ».

Pour se financer, Maranatha a fait appel à hauteur de 25% à des clubs d'investisseurs privés souhaitant placer de l'argent dans l'hôtellerie avec la promesse contractualisée d’un retour sur investissement de 7%.

Le ticket d'entrée est de 100.000 euros et peut atteindre 10 millions d'euros. Le solde de l’enveloppe (environ 270 M€) provient d'un prêt et d'une obligation à cinq ans financés par le fonds souverain koweïtien, Cale Street Partners, contre une rémunération de 6 % sur deux ans.

Le marché hôtelier dynamique

Olivier Carvin souligne :

« Le marché hôtelier est dynamique, il a tous les avantages de l'immobilier avec, en plus, la valorisation du fond de commerce. Nous arrivons à montrer que nous pouvons atteindre des rendements compris entre 7% et 8% ».

Le groupe Maranatha intègre l'ensemble des métiers de la chaîne de valeur de l'hôtellerie, de l'investissement financier à la gestion, en passant par la rénovation. Il prévoit de réaliser un chiffre d'affaires de 100 millions d'euros cette année et de plus de 150 millions pour l'exercice 2016. Avec l'acquisition d'Hôtels du Roy, il dépassera les 2.000 salariés. L'arrivée de Loïc Fauchille (ex DG du Sofitel de Marseille), comme directeur général en charge des opérations, doit permettre la restructuration nécessaire pour atteindre l’objectif d'une centaine d'établissements en portefeuille. D'ores et déjà, deux projets exceptionnels mobilisent une partie des équipes, la construction neuve (une nouveauté pour Maranatha) de deux hôtels de luxe, le premier sous la houlette de Patrick Join à Mutigny-en-Champagne, le second avec la signature de Philippe Starck à Metz.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?