Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

Artisan Madepro protège votre ascenseur

le - - Economie

Madepro protège votre ascenseur
D.R. - L'atelier de confection de l'entreprise Madeco est situé dans le 14e arrondissement de Marseille.

L'entreprise familiale marseillaise Madeco propose un kit de protection à destination des hôtels et des copropriétés.

Lionel Noirault-Massol est à la tête de l'entreprise familiale Madeco, créée en 1958 à Marseille. Après quelques années en tant qu'ingénieur commercial chez Airbus Helicopters, il a pris les rênes de cette structure spécialisée dans l'ameublement et la décoration en 1984. Pour cette activité, l'entreprise travaille essentiellement en B2B (Business to business) avec des marques régionales ou nationales.

Aujourd'hui, elle est surtout devenue la spécialiste des bâches de protection d'ascenseur. Son produit Madepro est intégralement conçu et fabriqué en France dans les ateliers de la société situés dans le 14e arrondissement de la cité phocéenne. « Nous sommes en mesure de vous proposer des kits de protection standards ou sur mesure, aux coloris de votre choix », précise Lionel Noirault-Massol. Le plus de ce produit ? « Imputrescibles et lavables, les toiles antitache sont ultra résistantes et constituent une protection optimale contre les chocs, les rayures ou les dégradations consécutives aux opérations d'emports de marchandises ou de mobiliers encombrants et volumineux », précise sa fiche technique.

Vendre plus et vendre mieux

Pour Lionel Noirault-Massol, pas de doute, « pour une commercialisation optimale, il y a plusieurs marchés à développer. L'hôtellerie, par exemple, est demandeuse pour protéger de beaux ascenseurs anciens avec des parois fragiles. Cela intéresse aussi les copropriétés quand des occupants déménagent et/ou transportent des meubles ou autres objets encombrants via les ascenseurs. Les entreprises ont également besoin de ce genre de bâche. »

Pour vendre plus et vendre mieux, cet artisan s'est tourné vers la Chambre de métiers et de l'artisanat de région Provence-Alpes-Côte d'Azur (CMAR Paca). Il a suivi la formation MR Appui à la commercialisation (MR ACO). « Un moyen très efficace pour explorer notamment toutes les possibilités offertes via le web aujourd'hui. Le produit doit être techniquement viable et utile pour séduire mais il faut aussi savoir le vendre, se confronter aux marchés », explique cet artisan.




Caroline Dupuy
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Nouvelles Publications Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer