AccueilEconomie« Made in Arles, Provence » revendique l’identité entrepreneuriale

« Made in Arles, Provence » revendique l’identité entrepreneuriale

L’association porteuse de la marque « Made in Arles, Provence » a été lancée le 9 juin à Arles. Objectif : valoriser les produits du pays d’Arles en France et à l’international.
« Made in Arles, Provence » revendique l’identité entrepreneuriale
J.-C. Barla - La société Dimensioncom a dessiné le logo autour d’un symbole, la Reine d’Arles, considéré comme le plus identifiable du territoire.

Economie Publié le ,

L’avenir dira si l’idée réussira à s’imposer largement, mais dans les prochaines semaines, la marque « Made In Arles, Provence » doit fédérer tous ceux qui fabriquent ou assemblent sur le territoire au moins 50% de leurs produits. Les statuts de l’association qui va s’employer à la développer et la promouvoir ont été signés ce 9 juin 2021, au sein du palais des congrès d’Arles, siège de la chambre de commerce et d'industrie du pays d’Arles. Le sous-préfet à la relance, Benoit Mournet, la députée Monica Michel et le vice-président de la communauté Arles Crau Camargue Montagnette, Jean-Michel Jalabert, étaient présents pour saluer l’initiative.

Stéphane Paglia, président de la chambre consulaire, espère qu’elle contribuera à accroître la visibilité des productions du pays d’Arles, qu’elles soient artisanales, agricoles ou industrielles. « Un label, c’est fait pour l’international, dit-il. Il va falloir faire vivre ces deux marques monde que sont Arles et la Provence ». Pour Mourad Amara, président de cette nouvelle association et fondateur-dirigeant de Protecto, une société conceptrice de housses de protection de compteurs d’eau qui s’est enrichie en 2020 d’une activité de fabrication de masques, la crise sanitaire a servi de révélateur. Il a vu les entreprises du pays d’Arles s’adapter, répondre aux besoins, en masques, gel, purificateurs d’air, pour se fournir mutuellement, protéger leurs salariés et approvisionner personnels médicaux et paramédicaux, collectivités, habitants…

« Je réfléchis au sujet depuis un an, il s’est affiné au contact des entrepreneurs… Tous n’ont pas les ressources, le temps ou les compétences pour communiquer. Ce label leur apportera un coup de projecteur dans une période où il est vital, pour se relancer, d’inciter les grandes entreprises, les institutions, les particuliers à privilégier l’achat local ».

La société Dimensioncom a dessiné le logo autour d’un symbole, la Reine d’Arles, considéré comme le plus identifiable du territoire.

Oser s’afficher

Pour Noélia Marty, directrice de l’agence CIC d’Arles, trésorière, son engagement dans l’association vise à « mettre du lien entre des entrepreneurs de talent car il faut repartir de l’avant rapidement ». En tant que secrétaire de la structure, Cédric Berton, directeur commercial d’Unitair (systèmes de traitement d’air), a contribué à concrétiser l’idée aux côtés de Mourad Amara. Lui aussi évoque cette nécessité de « mise en lumière des savoir-faire » et d’une identité territoriale qui peut augmenter le rayonnement du pays d’Arles.

Florent Carasco, tout jeune dirigeant de la Ferme 3D, à Saint-Rémy-de-Provence, spécialiste de l’impression 3D, a offert aux participants la première réalisation estampillée « Made in Arles, Provence », le logo en porte-clé. L’entreprise avait déjà reproduit à sa création le buste de César, trouvé au fond du Rhône, avec la même technologie… Les adhésions sont lancées, un événement se tiendra à la rentrée pour acter la montée en puissance.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?