AccueilFinanceMacatrust lance un logiciel anti-fraudes financières en plein examen de la loi Pacte

Macatrust lance un logiciel anti-fraudes financières en plein examen de la loi Pacte

Anticipant le rôle de plus en plus important des commissaires aux comptes, cette start-up propose un outil numérique pour adapter leurs pratiques aux défis actuels

Finance Publié le ,

La fintech Macatrust créée à Salon-de-Provence début 2018 lance Circulariz, une plate-forme numérique de gestion de la circularisation. Son objectif ? Aider les auditeurs à automatiser ce processus pour gagner du temps, raccourcir les délais de réponses et sécuriser davantage l'audit financier.


Lire aussi : Loi Pacte : les commissaires aux comptes inquiets


La circularisation est une technique de contrôle d'audit financier qui consiste à demander à un tiers ayant des liens d'affaires avec l'entreprise auditée de confirmer directement au commissaire aux comptes l'existence d'opérations, de soldes ou de tout autre renseignement. Un bon moyen de participer à la mécanique de lutte contre la fraude financière.

Macatrust, filiale de Gest On Line, ambitionne de traiter, d'ici à fin 2019, 500 000 demandes de confirmation au format numérique. Elle compte notamment sur la loi Pacte sur les entreprises - actuellement en examen à l'Assemblée Nationale - qui prévoit de réhausser les seuils déclenchant l'obligation de nommer un commissaire aux comptes pour l'aider à atteindre cet objectif.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?