AccueilEconomieLouer des Polaroids, la bonne idée de l'entreprise marseillaise Des clics photos

Louer des Polaroids, la bonne idée de l'entreprise marseillaise Des clics photos

Ancienne contrôleuse de gestion, reconvertie en entrepreneuse, Lise Scherer a créé Des Clics photos, une entreprise qui loue des Polaroids et vends des box prêtes à l'emploi. Rencontre…
Louer des Polaroids, la bonne idée de l'entreprise marseillaise Des clics photos
D.R. - Lise Scherer a créé son entreprise Des clics photos sur un marché de niche.

Economie Publié le ,

Les Nouvelles Publications : Quel a été le déclic pour changer de vie ?
Lise
Scherer
:Après avoir travaillé dix ans dans un grand groupe de transport international, au hasard d’un plan social, j’ai décidé de faire autre chose. J’avais fait le tour de ce métier et aussi deux enfants en bas âge, l’envie d’un autre rythme et de créer mon activité. Licenciée en 2011, j’ai donc monté Des Clics photos en 2012, après avoir suivi une formation de création d’entreprise.

Comment en avez-vous eu l’idée ?
Il y a cinq ans, on assistait au début de la vague vintage que l’on connaît aujourd’hui. Le Polaroid revenait en force et en assistant à des mariages, j’ai compris qu’il y avait une vraie demande en la matière. Avec le numérique, il n’y a plus d’échange d’images immédiat. Chacun conserve ses photos sur un ordinateur, une clé USB et personne ne les regarde plus jamais.

Après quatre ans d’exercice, est-ce que votre modèle économique est viable ?
Oui, complètement. Mon chiffre d’affaires est en augmentation constante de 10 %. J’ai débuté en année 1 avec 150 000 € et je vais réaliser en 2016, 225 000 €.

Quelle est votre cible ?
J’ai démarré auprès des particuliers, mais les entreprises adhèrent de plus en plus au concept et représentent désormais la moitié de mes clients.

La formule box fonctionne-t-elle toute l’année ?
Non, c’est un produit qui se vend surtout en fin d’année et au printemps. Je vends environ 400 box à l’année. Le chiffre reste stable. L’idée de ce produit est de vendre un appareil instantané, une pellicule et d’y ajouter quelques cadeaux. J’ai également imaginé une version avec imprimante adaptée aux smartphones. Il faut rester compétitif avec ce marché qui sort des nouveautés plusieurs fois par an. C’est en achetant de grandes quantités que je peux proposer des box à une centaine d’euros.

Pensez-vous embaucher ?
Je l’espère… C’est mon objectif pour 2017, créer un poste de manutention qui me soulagerait, car entre les envois, les réceptions, la gestion clientèle, les plannings, ce n’est pas de tout repos !

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?