Fermer la publicité

Loop Aix-Marseille veut révolutionner le transport en commun

le - - Economie

Loop Aix-Marseille veut révolutionner le transport en commun
D.R. - Mathieu Morateur, un des trois associés de Loop Aix-Marseille.

Aller d'Aix-en-Provence à Marseille en une quinzaine de minutes seulement, c'est le projet innovant des trois fondateurs de Loop Aix-Marseille qui veulent révolutionner le transport en commun.

Imaginez un système de transport en commun rapide, flexible et écologique qui permettrait de relier Aix-en-Provence et Marseille, mais pas seulement, en une quinzaine de minutes avec une fréquence qui s'adapterait automatiquement à la demande. C'est le projet de Loop Aix-Marseille, fondé par Guillaume Nicoulaud, expert des approches quantitatives et systématiques appliquées à la finance, Mathieu Morateur, spécialiste du droit et des finances publiques et Michele Mossi, expert international dans le domaine des systèmes de transport.

La loop est un réseau maillé de tunnels souterrains dans lesquels circulent des véhicules électriques autonomes (VEA) à haute vitesse, conçus pour transporter quelque vingt-cinq passagers. Cela, sans rupture de charge - les véhicules ne s'arrêtent qu'aux stations où des passagers souhaitent monter ou descendre, avec peu d'arrêts sur l'ensemble du réseau, sans horaire et sans chauffeur. Les VEA desservent les trajets pour lesquels ils sont programmés, grâce à l'intelligence artificielle, à une fréquence variant de 15 secondes à dix minutes selon les besoins.

« Actuellement, nous en sommes à la phase de recherche industrielle. Nous sommes en pourparlers avec différents constructeurs automobile et ferroviaire français et européens », explique Mathieu Morateur.

En parallèle, les fondateurs de Loop Aix-Marseille cherchent un prestataire pour creuser les tunnels de cinq mètres de diamètre, « un produit standardisé qui va représenter près de la moitié de la facture d'investissement », précise le dirigeant. « Notre enjeu est de dégager une rentabilité sur l'exploitation afin de rembourser progressivement l'investissement initial. »

Selon Mathieu Morateur, un métro coûterait au moins 100 millions d'euros du kilomètre. Alors que le prix de la loop, 20 à 25 stations comprises, serait équivalent au tramway, soit 50 millions d'euros du kilomètre. Si le budget prévisionnel total reste à affiner, il devrait osciller autour des cinq milliards d'euros sachant que le réseau devrait couvrir autour de 100 à 120 km dans un premier temps.

Pourquoi la métropole Aix-Marseille-Provence ?

Deux des trois fondateurs ayant grandi ici, ils connaissent bien la géographie et la réputation de Marseille, une des villes les plus embouteillées d'Europe. « Contrairement aux modes de transports traditionnels, loop joue sur la rapidité du trajet. Le passager embarque dans une voiture qui l'amène directement à sa destination finale, sans possibilité de changement. Et ça correspond à un énorme besoin qui ne peut justement pas être comblé par ces transports en commun classiques. Aujourd'hui, sur la métropole, une seule ligne de bus est rentable, c'est la navette Aix-Marseille », répond Mathieu Morateur.

Il précise : « Notre pari est de créer un système qui n'existait pas de transport avec des véhicules autonomes en circuit autonome et fermé. Ce que nous souhaitons implanter, en préalable des travaux, c'est un centre de recherche pour créer l'intelligence artificielle qui fera fonctionner le système pour le rendre opérable, efficace et rentable. Ce qui permettra de multiplier les infrastructures dans le but de désengorger la métropole ».

Les trois associés ont présenté leur projet à des candidats aux municipales. Une levée de fonds (dont le montant n'a pas encore été arrêté) est prévue dans l'année pour développer cette intelligence artificielle et faire la démonstration que cette innovation peut créer un modèle autour de cette technologie. Une fois le système mis au point, ils comptent explorer d'autres métropoles où appliquer le même système co-construit avec les politiques.




Martine Debette
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Nouvelles Publications Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer