AccueilEconomieLoïc Fauchille : « Le taux d’occupation a été excellent ! »

Hotel&Lodges thecamp Loïc Fauchille : « Le taux d’occupation a été excellent ! »

Loïc Fauchille est un directeur heu-reux ! Le chiffre d’affaires de Hotel&Lodges thecamp dépasse ses espérances, quant à ses autres établissements du centre-ville marseillais, il parle d’un été « exceptionnel ».
Loïc Fauchille : « Le taux d’occupation a été excellent ! »
A. Zilbermann - Loïc Fauchille a accueilli principalement une clientèle française, avec toutefois un tiers d’étrangers, principalement nos voisins Belges, Allemands et Italiens.

Economie Publié le ,

Les Nouvelles Publications : Comment s’est déroulé ce premier été d’exploitation pour Hotel&Lodges thecamp ?
Loïc Fauchille : Le taux d’occupation a été excellent, bien au-delà de nos attentes ! Nous avons même dû recruter durant l’été. Même si nous nous sommes très bien préparés à cette ouverture, nous ne pensions pas susciter un tel engouement, aussi bien du côté des Campeurs, que du grand public. Il faut dire aussi que Marseille a été une nouvelle fois une destination plébiscitée et que le beau temps était au rendez-vous. Nous l’avons ressenti dans nos autres hôtels du centre-ville de Marseille. Quant à notre restaurant de Maison Montgrand, désormais ouvert le soir, il a été complet chaque jour !

« Nous nous sommes donné deux ans pour voir s’il y avait une nouvelle vie pour l'Hotel&Lodges thecamp »

Rappelez-nous comment se décompose les différents types d’hébergement de l’hôtel.
Nous avons trois types d’hébergement. Un bâtiment de 110 chambres, réservés à ce que nous appelons les Campeurs, autrement dit les utilisateurs B2B du site. Nous en avons un autre de 44 chambres, que nous avons repensées pour le grand public et réaménagées et enfin, la partie « lodges », qui propose des studios et des chambres familiales. Tout a très bien fonctionné !

Le bilan est donc rassurant pour la suite de l’exploitation…
Oui mais nous regrettons tout de même que le restaurant de The Camp soit toujours fermé. Et son ouverture ne semble plus d’actualité. C’est vraiment dommage, car un restaurant permettrait aussi d’attirer le grand public, le temps d’un déjeuner ou d’un dîner et donc, de lui faire connaître ce site atypique et éco-durable.

Les touristes seront moins présents cet hiver, le B2B reste donc une cible à travailler ?
Complètement et c’est déjà le cas ! C’est un vrai challenge pour nous de faire connaître ce nouvel acteur « incentive » auprès des entreprises, pour qu’elles y organisent leurs forums et autres séminaires. D’autant que le télétravail est toujours d’actualité pour beaucoup. Mais ce premier été nous a démontré le potentiel de l’hôtel et son vrai pouvoir d’attractivité. J’espère simplement que le restaurant va rouvrir pour compléter notre offre…

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?