AccueilEconomieListes d’union UPE 13-CPME 13-U2P : un mariage d’ambitions pour « accélérer » les CCI

Listes d’union UPE 13-CPME 13-U2P : un mariage d’ambitions pour « accélérer » les CCI

L’UPE 13, la CPME 13 et l’U2P ont affiché leur unité autour de leurs têtes de liste, Jean-Luc Chauvin et Stéphane Paglia, lors du lancement de la campagne des élections consulaires ce vendredi 10 septembre à Marseille.
Listes d’union UPE 13-CPME 13-U2P : un mariage d’ambitions pour « accélérer » les CCI
S. Payrau - De gauche à droite, Patricia Blanchet-Bhang, présidente de l’U2P des Bouches-du-Rhône, Philippe Korcia, président de l’UPE 13, Corinne Innesti, présidente de la CPME 13, Jean-Luc Chauvin et Stéphane Paglia, présidents sortants des CCI d’Aix-Marseille Provence et du Pays d’Arles, ont affiché leur union à l’occasion du lancement de la campagne des élections consulaires.

Economie Publié le ,

On savait déjà que l’UPE 13 et la CPME 13 avaient scellé leur alliance en vue des élections consulaires aux chambres de commerce et d’industrie d’Aix-Marseille Provence et du Pays d’Arles. On connaissait aussi l’identité des chefs de file chargés de conduire ces listes d’union, à savoir les présidents sortants Jean-Luc Chauvin et Stéphane Paglia, les syndicats patronaux ayant choisi de faire rimer unité avec continuité. En revanche, on ignorait presque tout de la manière dont était née cette « romance » entrepreneuriale entre l’UPE 13 et la CPME 13, présidées respectivement par Philippe Korcia et Corinne Innesti. Les deux syndicats patronaux ont donc profité du lancement de la campagne, ce vendredi 10 septembre à Marseille, dans la salle Paul-Ricard de l’espace Mx de Pernod Ricard France à la Joliette, pour lever le voile sur la genèse de leur rapprochement.

« Nous sommes à un tournant majeur avec bientôt la fin du "quoi qu’il en coûte", et nous allons avoir des entreprises encore plus en difficulté. C’est un vrai défi », souligne Corinne Innesti. Pour le relever, les deux organisations patronales ont donc souhaité unir leurs forces. « Cette convergence avait déjà eu lieu depuis le début du confinement. Une coordination qui s’est articulée aussi autour des CCI. Nous sommes tous animés par la même volonté : sauver le maximum d’entreprises », poursuit la présidente de la CPME 13. Un « jeu collectif » qui habite également Philippe Korcia. « Nous sommes unis pour une seule chose : la victoire des entreprises et des entrepreneurs. Bien sûr, nous avons des divergences. Cependant, je ne suis pas un homme politique mais un homme de l’entreprise, et je sais que la meilleure chose, c’est le consensus », résume-t-il.

Un slogan, « Accélérons »

Une alliance à laquelle s’est jointe l’Union des entreprises de proximité (U2P) des Bouches-du-Rhône. « Ce n’est pas un jeu les uns contre les autres. Nous sommes ensemble pour que notre économie gagne », explique sa présidente, Patricia Blanchet-Bhang. Au final, mariage d’amour ou de raison ? D’ambitions ! « Nous sommes réunis tous ensemble pour faire grandir cette union et faire gagner notre territoire », insiste le président de l’UPE 13.

Le contenant connu, place au contenu. Et Jean-Luc Chauvin, qui a troqué pour l’occasion ses costumes de président de la CCI Aix-Marseille Provence et de l’Association des CCI métropolitaines pour celui de candidat, de dévoiler les grands axes de « cette ambition commune » qui doit fédérer « toutes les entreprises du territoire ». « Nous voulons faire converger les acteurs économiques en faveur du développement du territoire, tout mettre en œuvre pour attirer les meilleurs talents, les meilleurs investisseurs, et capitaliser sur toutes nos forces », précise-t-il, avec en filigrane « une responsabilité : se montrer à la hauteur de ce rendez-vous ».

Ces priorités seront incarnées par un slogan de campagne, « Accélérons » - « car l’idée, c’est qu’on ait cette unité et cette volonté d’aller plus loin », dixit Jean-Luc Chauvin -,  et déclinées à travers six grands chapitres : « Accélérons la relance et les transitions », « Accélérons l’innovation et le business », « Accélérons l’entrepreneuriat pour tous », « Accélérons et boostons nos centres-villes », « Accélérons l’internationalisation de notre territoire » et « Accélérons vers le développement et l’attractivité économique de notre territoire ».

Un programme participatif

Mais au-delà de six items, le programme reste à écrire. « Notre esprit, c’est celui de l’entreprise, participatif. Il faut que les entreprises nous dévoilent ce dont elles ont besoin », explique le président sortant de la CCI Aix-Marseille Provence. Les deux candidats vont ainsi aller respectivement à la rencontre des 134 000 entreprises recensées sur le périmètre de la chambre métropolitaine et des 14 500 répertoriées sur celui de la chambre du Pays d’Arles et dévoileront leur programme au fur et à mesure de ces échanges. Des propositions où « il faut respecter l’ADN et l’identité des territoires », souligne Stéphane Paglia. Et le président sortant de la CCI du Pays d’Arles d’évoquer notamment « la structuration de la filière agroalimentaire » où il souhaite « travailler avec la Métropole » pour déterminer « comment on nourrit la population en circuits courts ».

Le slogan de campagne désormais connu, la prochaine grande échéance de la campagne sera la divulgation des listes qui devrait intervenir entre le 23 et le 30 septembre date limite pour leur dépôt en préfecture. La campagne prendra ensuite fin via la tenue de deux grands meetings, à Marseille le 20 octobre et Arles le lendemain. Place enfin au scrutin, pour la première fois entièrement électronique, qui se déroulera du 27 octobre au 9 novembre. « Pour que cette élection soit encore plus représentative, il faut que les entrepreneurs votent massivement », insiste Corinne Innesti. Les syndicats patronaux espèrent ainsi que la participation atteindra la barre des 15 % sur Aix-Marseille Provence, là où elle n’était que de 11 % en 2016, et celle des 30 % en pays d’Arles, là elle s’était chiffrée à 26 %. Ce qui renforcerait la légitimité des nouvelles équipes, élues pour cinq ans, à l’heure de peser sur les débats engageant l’avenir des territoires. 

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?