Fermer la publicité

Lionel Canesi : « Nous ne pouvons pas, en l'état, accepter la réforme des retraites »

le - - Droit et Chiffre

Lionel Canesi : « Nous ne pouvons pas, en l'état, accepter la réforme des retraites »
C. Dupuy - Les experts-comptables comptent bien ne plus rester muets vis-à-vis de la réforme des retraites.

Après avoir "laissé le temps au temps", les experts-comptables montent à leur tour au créneau contre la réforme des retraites. En début de semaine, Lionel Canesi, président du Conseil régional de l'Ordre des experts-comptables Provence-Alpes-Côte d'Azur (Croec Paca), a ainsi appelé au blocage des comptes de campagne des candidats aux élections municipales. Il revient sur cette décision et explique comment il compte procéder.

Les Nouvelles Publications : Comment vous est venue l'idée de bloquer les comptes de campagne des élus ?
Lionel Canesi :
J'ai essayé de laisser le temps au temps, en attendant que la concertation sur la réforme des retraites se fasse entre les politiciens et les experts-comptables. Mais aujourd'hui force est de constater que rien ne se passe, que la concertation n'a de concret que le nom. Du coup j'ai réfléchi à une manière de nous faire entendre mais sans pénaliser les entreprises et l'économie. Le fait de bloquer les comptes de campagne des élus locaux impacte uniquement les politiciens, c'est-à-dire ceux qui n'écoutent pas et poursuivent la réforme.

Comment allez-vous procéder, concrètement ?
Dans le processus démocratique, les candidats doivent faire établir par les hommes du chiffre leur compte de campagne après les élections. C'est cette action qui leur permet ensuite de se faire rembourser leurs frais, sous conditions. Je souhaite que la profession refuse cette mission. L'objectif est clair : initier un véritable dialogue sur les conséquences de la réforme proposée et faire des propositions concrètes pour une réforme juste et équilibrée.

Etes-vous suivi, dans cette décision, au niveau national ?
C'était au Conseil supérieur de l'ordre des experts-comptables (CSOEC) de se saisir de ce sujet phare pour la profession et de prendre cette décision. Je suis déçu car pour le moment je ne vois rien et je n'entends rien de leur part. C'est donc seul que j'ai pris cette décision pour la défense de la profession. Nous ne pouvons pas, en l'état, accepter cette réforme. Je profite des grandes manifestations que nous organisons dans la région ce mois de janvier, sur la loi de finances, sorte de rentrée solennelle des hommes du chiffre, pour expliquer et justifier cette décision. Pour le moment le CSOEC n'a toujours pas réagi. Pourtant je suis connu et suivi puisque je suis candidat à sa présidence [élections fin 2020, NDLR].

Etes-vous en train de nous dire que vous avez décidé de vous emparer très clairement du sujet délicat de la réforme des retraites ?
Oui contrairement aux avocats, nous n'avons pas beaucoup entendu parler de nous. Mais les choses vont changer. Une conférence de presse est organisée le 27 janvier avec les ordres (avocats, notaires, pharmaciens etc.) et les députés. Nous allons sérieusement parler de cette réforme en mettant en place un véritable dialogue.

Que souhaitez-vous mettre en avant ?
Je le dis et le répète, je ne suis pas contre une réforme du régime des retraites. Je suis pour une réforme juste et équilibrée. Pour le moment elle pénalise surtout les entrepreneurs et les professions libérales, ce n'est pas juste. Notre régime est autonome. Il fonctionne bien, ne coûte rien et nous redistribuons une somme importante à l'Etat. Pourquoi faut-il dans ce pays changer les choses qui fonctionnent ? Où est la liberté et la fraternité de la devise de la France dans cette réforme ?




Caroline Dupuy
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Nouvelles Publications Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer