AccueilDroit et ChiffreLionel Canesi : « L'expert-comptable doit être respecté, consulté et écouté »

Agenda Lionel Canesi : « L'expert-comptable doit être respecté, consulté et écouté »

A quelques jours du 7e congrès régional qui se déroulera à Marseille les 18 et 19 novembre, Lionel Canesi, président du Conseil régional de l'ordre des experts-comptables Provence-Alpes-Côte d'Azur, revient sur les sujets phares de la profession.
Lionel Canesi : « L'expert-comptable doit être respecté, consulté et écouté »
D.R. - Lionel Canesi revient sur le positionnement des experts-comptables et leur évolution à la veille du 7e congrès de la profession à Marseille.

Droit et Chiffre Publié le , par

Les Nouvelles Publications : Le thème de votre prochain congrès est « Les experts-comptables au cœur de l'économie ». Pourquoi ce besoin de réaffirmer votre positionnement dans la société ?
Lionel Canesi :
Notre positionnement est unique et il doit absolument être valorisé. Que l'expert-comptable soit au cœur de l'économie est évident mais il est important de le rappeler. Au quotidien, nous auscultons les PME et les TPE, apportons aux chefs d'entreprise notre expertise en matière financière, les conseillons sur des options fiscales, les orientons quand des questions juridiques se posent. Nous sommes à leurs côtés.

Trouvez-vous que ce positionnement soit assez valorisé ?
Nous sommes trop en retrait, notamment au niveau national. Il faut davantage être sur le terrain et expliquer ce que nous faisons, quelles sont nos caractéristiques, nos domaines d'intervention. Notre métier reste encore trop flou pour bon nombre de personnes. Ce qui ne facilite pas le recrutement de nouveaux consœurs et confrères. Une profession, si elle veut attirer les jeunes talents, doit savoir valoriser toutes les facettes des missions qu'elle propose, tordre le cou aux idées reçues et aux clichés, présenter sa modernité et ses valeurs, démontrer son utilité, surprendre.

Comment souhaitez-vous renforcer ce positionnement ?
La profession embauche, mais il nous manque des candidats. J'envisage une école de la profession. L'idée est de créer des formations adaptées. Pour ne pas rester dans une impasse. Il est important notamment d'envisager l'avenir. C'est-à-dire d'anticiper. Quel sera notre métier dans dix ans ? Quelles compétences devons-nous commencer à apprendre dès aujourd'hui pour bien y répondre dans le futur ?

L'expert-comptable doit être respecté, consulté et écouté par ses partenaires, à commencer par les pouvoirs publics. Le professionnel du chiffre et du conseil partage la vie des entreprises depuis leur création jusqu'à leur transmission. Imaginer une loi nouvelle sans associer à son écriture un expert-comptable est une erreur, et à bien des égards une faute. Légiférer sans faire appel au témoignage de terrain de l'expert-comptable, c'est se priver d'une analyse nourrie d'expériences concrètes et d'un regard précieux parce que lucide et documenté. Les autres professions, et notamment les avocats, sont consultés. A notre tour également de bien nous positionner.

Lire l'interview complète de Lionel Canesi sur les transformations de la profession dans le n°10 076 des Nouvelles Publications, paru le 1er novembre. Cliquez ici pour plus d'informations sur nos offres d'abonnement, à partir de 55 €/an.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?