Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

[Artisan] Lilamand tendrement

le - - Economie

[Artisan] Lilamand tendrement
D.R. - Le confiseur propose des fruits confis et des calissons. Près de 7 tonnes ont été produites la première année

Confiseur à Saint-Rémy-de-Provence depuis 1866, la Confiserie Lilamand propose une collection de fruits confits, calissons, confitures et sirops de fruits confits.

Rares sont les sociétés pouvant afficher un tel slogan : « Confiseur de fruits confits depuis 1866 ». Tout commence donc avec Marius Lilamand qui ouvre une boutique dans le centre-ville de Saint-Rémy-de-Provence dans laquelle il propose de la pâtisserie et de la confiserie. Cette dernière sera ensuite reprise en 1903 par son fils Justin Lilamand qui décide de s’installer à la sortie de la commune, sur la route menant à Avignon, au sein d’une ancienne tannerie. Un bâtiment de 1.800 m2 qui propose aujourd’hui une fabrique de fruits confits et une boutique de vente. « Au départ, nous travaillions exclusivement avec les professionnels et nous étions plutôt discrets. En 1999 et 2000, nous avons participé au salon Provence Prestige à Arles. Les visiteurs voulaient nous voir. Nous avons du coup ouvert une boutique de détail en 2001 », se souvient Pierre Lilamand. Aujourd’hui, fort de cette histoire, la Confiserie Lilamand a créé un nouvel atelier où se concoctent des recettes secrètes à base de fruits confits, de savoir-faire et de qualité.

« Je suis l’héritier et j’avais envie de développer la gamme, de me réaliser au sein de cette belle entreprise. »

« Le vrai goût du calisson d​’autrefois »

C’est ainsi qu’à côté des fruits confits, Lilamand Confiseur propose notamment des calissons.

« L’association de deux produits d’exception : des amandes Ferrastar sélectionnées dans les meilleurs vergers de France et des fruits confits Lilamand pour retrouver le vrai goût du calisson d’autrefois. »

A en croire les chiffres de vente - 7 tonnes de calissons dès la première année -, le succès est au rendez-vous. « Cela a tout de suite fonctionné, confirme Pierre Lilamand, car nos clients nous faisaient confiance. Ils étaient par ailleurs curieux de goûter. » Mais ce n’est pas tout ! La maison propose aussi des sirops de fruits confits.

« Ils sont parfumés naturellement par les sucs de nos fruits confits dans lesquels ils ont baignés durant plusieurs mois. Ils renferment l’essence même du fruit. »

D’autres projets sont en cours : « nous envisageons de replanter des amandiers car c’est très difficile de trouver de délicieuses amandes françaises à un prix acceptable ».

Le site internet de la confiserie : www.lilamand.com




Esther Griffe
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Nouvelles Publications Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer