AccueilOxygèneLes Volets rouges, le projet d'une vie

Les Volets rouges, le projet d'une vie

Arnaud et Cédric Payet-Montech fêteront cet été les un an de leur hôtel familial, situé dans le parc des Calanques, entre Cassis et Marseille. L'occasion pour nous de rencontrer le couple et d'en savoir plus sur leur changement de vie.
Les Volets rouges, le projet d'une vie
A. Zilbermann - Cédric Montech et Arnaud Payet entourent Isabelle, salariée de l'hôtel depuis une trentaine d'années.

Oxygène Publié le , par

Une fois passé Mazargues, la route de la Gineste s'offre à nous. Environ 15 minutes plus tard, sur notre droite, c'est là que nous attendent Arnaud et Cédric Payet-Montech, mais aussi Isabelle, la fidèle salariée de l'établissement depuis 30 ans… sans oublier leurs compagnons à quatre pattes, Taha la chienne et Pocket la minette. Le ton est familier, l'ambiance décontractée. Il faut dire qu'ils ont pensé leur hôtel, devenu leur maison, comme une pension de famille.

« Nous avons eu un coup de cœur pour cet hôtel, anciennement baptisé Le Joli bois. Nous n'avons pas cherché à avoir d'étoile. Nous avons préféré en faire un lieu simple, où la convivialité est de mise », explique Arnaud Payet-Montech. Pourtant, cet ancien directeur de l'hôtel La Résidence du Vieux-Port à Marseille a fait carrière dans l'hôtellerie de luxe. Son mari, ancien directeur financier, voulait lui aussi un nouveau projet et un vrai changement de vie. « Nous nous sommes rencontrés il y a quatre ans, mariés un an plus tard et rapidement, nous avons ressenti l'envie de bâtir un projet commun », explique le couple.

Un projet né durant le confinement

Ils rachètent cet hôtel de 20 chambres en avril 2020 pour environ 1 M€ et insufflent près de 300 000 € de travaux. « La signature a pris du retard avec le premier confinement. Nous avons même pensé que les banques nous lâcheraient », se souvient Arnaud Payet-Montech. Tout a été repensé, modifié, modernisé, avec dès le départ, l'envie d'être labellisé Clé verte. « Nous sommes le seul hôtel de Cassis a avoir ce label. C'était important pour nous d'afficher une démarche durable et éco-responsable », souligne Cédric Payet-Montech.

Ouvert l'été dernier, Les Volets rouges a affiché complet toute la saison estivale. « Nous avons aussi très bien travaillé cet hiver, avec des couples qui sont même venus se confiner chez nous. Nous restons d'ailleurs très confiants pour l'été qui s'annonce. » Il faut dire que pour une première année d'exercice, afficher un taux de remplissage de près de 80 % est une vraie réussite, surtout en temps de Covid. Mais l'hôtel peut compter sur une belle communauté de randonneurs qui apprécient de pouvoir partir à pied, depuis l'hôtel, vers la calanque d'En-Vau.

Les projets

Pour l'été prochain, ils souhaitent construire un étang de baignade. Mais compte tenu de leur situation, au cœur du parc, les démarches administratives sont encore longues. « Nous allons aussi aménager une salle de réunion, pour des séminaires, soit à la journée soit associés à un séjour chez nous. »

Cette adresse devrait aussi séduire les Marseillais et les Aixois, friands d'adresses confidentielles, en pleine nature. Une fois sur place, vous demanderez à ce qu'ils vous racontent l'ancienne réputation sulfureuse du Joli bois… l'anecdote vaut le détour !

Les Volets rouges, chambre entre 65 et 140 € en basse saison et 105 et 200 € (pour 5 pers) en haute saison. Table d'hôte le soir. Vélos électriques.
D559, Route de la Gineste, Cassis.
Tél. : 04 42 01 02 68.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?