AccueilEconomieLes Gâteaux voyagent : embarquement vers les souvenirs d’enfance
ARTISAN

Les Gâteaux voyagent : embarquement vers les souvenirs d’enfance

Johann Guiraudou fabrique dans son atelier-boutique de Saint-Rémy-de-Provence des gâteaux qui se transportent sans réfrigération et qui se conservent plusieurs jours. Des mets gourmands d’antan.
Johann Guiraudou livre aussi le petit déjeuner 100 % artisanal au pied du lit.
D. R. - Johann Guiraudou livre aussi le petit déjeuner 100 % artisanal au pied du lit.

Economie Publié le ,

Le nom de sa société peut prêter à confusion, ou pas ! Dans tous les cas, il suscite l’intérêt et la curiosité. « Les Gâteaux voyagent » est le nom d’une pâtisserie spécialisée dans les gâteaux de voyage. Comprendre : qui se transportent facilement. Et pour cause, ils n’ont pas besoin d’être conservés au réfrigérateur et restent parfaitement comestibles et bons plus de dix jours après leur fabrication.

Ces gâteaux, tout le monde les connaît, il s’agit de financiers, de cakes, de craquantes, de pains d’épices… « L’idée m’est venue en prenant un goûter chez ma grand-mère que je n’avais pas vue depuis longtemps », se souvient Johann Guiraudou.

Cet artisan pâtissier, chocolatier, confiseur de formation, a travaillé de nombreuses années chez Lilamand (confiserie). Mais après la covid, il a souhaité se tourner vers d’autres projets et a décidé de se mettre à son compte et de créer Les Gâteaux voyagent.

« Le spectre des possibilités est énorme, souligne Johann Guiraudou. Et pour cause, chaque pays a son gâteau de voyage, par exemple le panettone pour l’Italie. En France, nous avons de la chance car chaque région a sa spécialité. »

Des pains d’épices et des bûches pour les fêtes

Depuis son atelier-boutique de Saint-Rémy-de-Provence, il confectionne de manière artisanale ses produits et sert également les clients. « Parfois, j’ai encore du chocolat sur les mains. Et souvent, je fais goûter mes réalisations en cours aux clients », indique ce passionné.

L’activité ces temps-ci est dense puisque Johann Guiraudou était présent sur deux salons de la région : Provence Prestige, du 17 au 21 novembre à Arles, et le Savim d’automne, du 18 au 21 novembre à Marseille.

Pour les fêtes, il propose des pains d’épices depuis la semaine dernière. « Ils sont à base de marmelade d’orange ou de citron et se conservent trois semaines. Le produit est souple et peut devenir croustillant après un passage dans le grille-pain », détaille l’artisan. Et comme Noël ne serait pas Noël sans ses bûches, il propose également ce dessert pour les fêtes. « C’est le seul produit qui ne voyage pas », précise Johann Guiraudou.

Retrouvez chaque semaine nos portraits d'artisans de la région, réalisés en partenariat avec la Chambre de métiers et de l'artisanat de région Provence-Alpes-Côte d'Azur.
Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 25 novembre 2022

Journal du25 novembre 2022

Journal du 18 novembre 2022

Journal du18 novembre 2022

Journal du 10 novembre 2022

Journal du10 novembre 2022

Journal du 04 novembre 2022

Journal du04 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?