Fermer la publicité

Les entrepreneurs du Pays d'Arles en appellent à la solidarité

le - - Economie

Les entrepreneurs du Pays d'Arles en appellent à la solidarité
F. Delmonte - Stéphane Paglia en appelle à une rouverture des plages, mais aussi des terrasses de bars et restaurants dès juin en Pays d'Arles.

En présence des représentants d'associations économiques, Stéphane Paglia, le président de la CCI du Pays d'Arles, a brossé un état des lieux de la situation économique sur le territoire. Il demande un effort de solidarité de tous et une ouverture des terrasses et plages dès juin.

« Il y a urgence à accompagner la reprise après le 11 mai », alerte Stéphane Paglia, le président de la CCI du Pays d'Arles. « Nous y travaillons, avec l'ensemble des acteurs économiques, parce que c'est maintenant que la crise économique risque de commencer. » L'économie dans Pays d'Arles pourrait beaucoup perdre dans les prochains mois craint l'élu consulaire, avançant le chiffre d'un risque de chômage à 20 % d'ici la fin de l'année sur ce territoire.

Cette crainte est partagée par Nicolas Manuel, le président du club des entrepreneurs Terre de Provence. « Aujourd'hui, les entrepreneurs sont dans un état de mort clinique. Leur seule façon de s'en sortir est que les collaborateurs retournent travailler et qu'il y ait un esprit de solidarité. » Tanguy Pechon, co-président d'Ecopôle Arles Nord évoque aussi une « situation économique compliquée pour beaucoup. On estime que 20 % des entreprises de la zone Nord sont en péril de faillite d'ici la fin de l'année… C'est-à-dire 900 emplois qui peuvent disparaître. »

Stéphane Paglia plaide ainsi pour « un déconfinement territorialisé et adapté aux contraintes et réalités locales ». « Je comprends très bien que ce n'est peut-être pas possible de rouvrir les plages à Marseille, en raison de l'espace et du nombre d'habitants, mais en Camargue on peut. Il faut aussi rouvrir les massifs dans les Alpilles », demande encore le chef d'entreprise qui souhaite également que les terrasses des restaurants et bars puissent « rouvrir dès juin ». « Ce secteur, en lien avec le tourisme, qui est si important pour notre territoire, est en grand danger », enchaîne Stéphane Paglia. Selon son estimation, un restaurant sur deux risque de fermer.

Besoin de solidarité

Pour faire face, la CCI du Pays d'Arles compte d'abord sur une solidarité entre entrepreneurs au sein du territoire mais appelle aussi les habitants à consommer local et à venir dans les commerces. Message identique de la part des présidents d'associations de commerçants. « Nos adhérents ont fait de gros efforts afin de mettre en place les mesures sanitaires. Ils vont adapter leurs horaires et même proposer des créneaux personnalisables pour des clients qui voudraient être seuls en magasin », annonce Xavier Savary, le président du Groupement des associations de commerçants d'Arles.

Tous appellent les collectivités locales à faire également un effort de solidarité, notamment avec l'exonération des taxes foncières et autres charges. Ils demandent aussi un prolongement des mesures d'aide de l'Etat. « Avec la fin du chômage partiel, certaines entreprises ne savent pas comment payer leurs salariés », avertissent-ils.




Frédéric DELMONTE
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Nouvelles Publications Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer