AccueilDroit et ChiffreLes entrepreneurs de la Yump Académie conseillés par les avocats de Marseille

Les entrepreneurs de la Yump Académie conseillés par les avocats de Marseille

Dans le cadre de son partenariat avec la Yump Académie, le barreau de Marseille organisait un Speed-Dating pour conseiller les porteurs de projets
Les entrepreneurs de la Yump Académie conseillés par les avocats de Marseille

Droit et Chiffre Publié le ,

D’un côté des avocats du barreau de Marseille, spécialisés en droit des affaires. De l’autre, une vingtaine de porteurs de projets inscrits à la Yump Académie. Et, entre eux une table. Comme lors d’un speed-dating, les candidats à la création d’entreprise vont aller discuter avec ces avocats, pour échanger sur les problématiques rencontrées dans l’élaboration de leur projet. Les échanges portent sur les contrats, la propriété intellectuelle, ou encore le droit social.

Habiba Addi, la directrice de la Yump Académie de Marseille reconnait :

« Les créateurs d’entreprise ne pensent pas forcément à aller consulter un avocat. Il y a des préjugés sur la profession. On pense avocat qu’en cas de problème »

« Les avocats du barreau de Marseille présents sont là pour renseigner les porteurs de projet et expliquer la spécificité du droit des affaires » ajoute Me Hélène Coulibaly- Le Gac, qui organisait, avec Me Martine Gaudin-Vichard cette rencontre.

Un barreau d’affaires à Marseille

L’opération s’est faite dans le cadre du partenariat qui lie le barreau de Marseille à la Yump Académie. « Ces échanges nous permettent de promouvoir un barreau d’affaires à Marseille, là pour accompagner les porteurs de projets » souligne Me Coulibaly-Le Gac.

Dans la grande salle Albert Haddad, de la maison de l’avocat, les contacts se nouent rapidement. Les entrepreneurs présents viennent de Marseille et aussi de toute la Paca. Un veut ouvrir un snack bio, l’autre une société d’import de café du Burundi, un autre une boite d’étude thermique et une encore un concept-store à la mode. Les idées ne manquent pas…

Des candidats à fort potentiel

« Ces candidats, nous les choisissons pour leur volonté, leur personnalité et le potentiel de leur projet » précise Habiba Addi. Ces 24 porteurs de projet en sont à leur cinquième mois de travail dans le cadre de la Yump Académie. Ils arrivent avec des questions précises à poser aux avocats. Et ils attendent des conseils pour pouvoir continuer à avancer, en sécurité, dans la conception de leur projet.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?