AccueilEconomieLes courtiers du Sud-Est réunis à Marseille pour parler de leur avenir

Les courtiers du Sud-Est réunis à Marseille pour parler de leur avenir

Les Rendez-vous du courtage se sont déroulés le 16 mars au palais des congrès de Marseille. L’occasion d’aborder deux sujets phares : les prochaines élections régionales du syndicat professionnel et la réforme du courtage attendue pour début avril.
Au micro, Bertrand de Surmont, président de Planète CSCA, lors de la plénière d'ouverture des RDV du courtage 2022.
C. Dupuy - Au micro, Bertrand de Surmont, président de Planète CSCA, lors de la plénière d'ouverture des RDV du courtage 2022.

Economie Publié le ,

Après deux années marquées par la crise sanitaire, les Rendez-vous du courtage se sont déroulés à Marseille le 16 mars, avec une affluence record, tant en matière de stands partenaires que de visiteurs. Il faut dire que cette 8e édition se déroule alors que le syndicat des courtiers d’assurance de la région, Planète CSCA Sud-Est Corse, va changer de président d’ici à juin prochain.

Le Marseillais Didier Boranian, président sortant, a en effet décidé, après trois mandats, de passer la main. En février dernier, l’annonce par voie de presse, de la candidature d’Heïdi Salazar, la dynamique dirigeante du cabinet Dolce Vita à Eygalières a pris tout le monde de court. Depuis, en coulisse, mais aussi dans les allées des Rendez-vous du courtage, certaines rumeurs annonçaient une deuxième candidature issue d’un autre courtier de proximité. Une première pour ce syndicat habitué à élire, au sein de son comité directeur, un candidat unique.

Réforme du courtage

Cette élection s’inscrit dans un contexte tendu pour la profession avec la mise en place, début avril, de la réforme du courtage de l’assurance et du courtage en opérations de banque et en services de paiement. Cette dernière, qui a été vivement critiquée par les syndicats et associations de courtiers, et a été, à plusieurs reprises, décalée dans le temps, introduit différentes dispositions relatives à l’activité de distribution d’assurance. Et notamment l’obligation pour les courtiers en assurance, réassurance et en opérations de banque et leurs mandataires, d’adhérer à des associations professionnelles agréées par l’ACPR, l'organe de supervision français de la banque et de l'assurance. Soit 40 000 professionnels qui entrent dans le champ de la réforme. Et actuellement huit associations ont été créées ou aménagées pour les accueillir. Parmi elles, Endya (combinaison d’ensemble, dynamique et accompagnement) qui vient d’être créée par Planète CSCA.

Toutes attendent encore le retour de l’agrément de l’ACPR. « Il arrivera dans les prochains jours, et forcément avant le 1er avril », précise Bertrand de Surmont, président de Planète CSCA, lors de la conférence plénière d’ouverture des Rendez-vous du courtage, consacrée à ce thème. Qu’importe, les associations sont prêtes, à l’image d’Endya : « Nous avons lancé une association d’autorégulation du courtage dont les missions sont l’accès à la profession et à son exercice ainsi que la médiation et l’accompagnement de ses membres », résume Bertrand de Surmont.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 30 septembre 2022

Journal du30 septembre 2022

Journal du 26 septembre 2022

Journal du26 septembre 2022

Journal du 16 septembre 2022

Journal du16 septembre 2022

Journal du 09 septembre 2022

Journal du09 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?