AccueilDroit et ChiffreLes commissaires aux comptes du Sud-Est et de Corse prêtent serment

Les commissaires aux comptes du Sud-Est et de Corse prêtent serment

Plus de trente commissaires aux comptes du ressort de la cour d'appel d'Aix-en-Provence ont prêté serment au Palais Verdun. Ils intègrent la Compagnie régionale des commissaires aux comptes d'Aix-Bastia.
Plus de trente commissaires aux comptes ont récemment prêté serment à la cour d’appel d’Aix-en-Provence.
D. R. - Plus de trente commissaires aux comptes ont récemment prêté serment à la cour d’appel d’Aix-en-Provence.

Droit et Chiffre Publié le ,

Les nouveaux commissaires aux comptes du Sud-Est de la France et de Corse ont pretés serments. Ils étaient trente-deux, inscrits entre le 16 septembre 2021 et le 11 juillet 2022 sur la liste des commissaires aux comptes du ressort de la cour d’appel d’Aix-en-Provence et présentés par Jean-Pierre Patou, président de la compagnie régionale des commissaires aux comptes (CCRC) Aix-Bastia, à jurer face à la Cour : « Je jure d’exercer ma profession avec honneur, probité et indépendance, de respecter et faire respecter les lois ».

Les commissaires aux comptes planchent sur leur raison d'être

Lors de ses réquisitions, Pierre-Jean Gaury, avocat général, chef du service économique, financier et de l’environnement, est revenu sur les propos qu’il tenait lors des audiences solennelles des précédentes années : « L’an dernier, presque jour pour jour, j’évoquais la loi PACTE et la crise sanitaire que nous subissions depuis déjà plus d’un an. Je revenais sur le thème des universités d’été de votre profession, les nouvelles missions des commissaires aux comptes. Cette année, l’intitulé des universités était "La raison d’être du commissaire aux comptes", ce qui semble démontrer que la profession s’interroge sur son devenir et sur l’étendue des missions qui sont attendues de ses membres ».

Il a souligné que, après la loi PACTE et l’effet qui en résulte sur les mandats, après la crise de la Covid et ses conséquences sur la vie des entreprises, encore à venir, et alors qu’une nouvelle crise suit en raison de l’agression russe en Ukraine, il existe des raisons légitimes de se poser cette question. Pourtant, a-t-il ajouté : « J’ai constaté que la profession semblait se tourner vers l’avenir. Vous disposez des outils pour répondre aux nouvelles attentes des acteurs économiques. Je citerai notamment le guide sortie de crise, le "j’y vais, j’y vais pas" qui permet de vérifier si le commissaire aux comptes se trouve en situation d’auto-révision et s’il existe des risques d’atteinte à son indépendance, et d’autres encore ».

Recrutement : les commissaires aux comptes se tournent vers les jeunes

De nouvelles missions à venir

Il a également mis l’accent sur les nouvelles missions qui les attendent, inspirées par les notions de responsabilité sociétale de l’entreprise (RSE), de protection de l’environnement et de développement durable. Sans oublier une autre responsabilité importante : l’évaluation du risque cyber qui constitue la deuxième plus grande menace pour les entreprises. Sachant qu’aucune d’entre elles n’est à l’abri, quelle que soit sa taille, et que les enjeux financiers sont considérables et peuvent représenter plusieurs milliards d’euros.

Avant la prestation, Pierre-Jean Gaury leur a rappelé : « En prêtant le serment qui engage votre honneur, votre probité et votre indépendance, dans le respect des lois, vous vous engagez à inspirer la confiance. Faire preuve d’indépendance dans l’exercice de la fonction, c’est porter un jugement professionnel et formuler des conclusions pertinentes. Ainsi vous faites la démonstration que votre identité et votre fonction ne sont pas contestées, et vous faites la preuve de la raison d’être du commissaire aux comptes. Mais je manquerais à mes devoirs si je ne vous rappelais pas non plus vos responsabilités en matière de lutte contre le blanchiment, et l’obligation de révélation que vous impose la loi ».

Les commissaires aux comptes : Mathieu Albertin, Jacques Annani, Jean-Christophe Bassi, Anthony Bigorgne, Mohamed Bouzdou, Céline Camdessus, Pierre-Yves Chardin, Myriam Chelaoua, Maxime Chiado, Philippe Cizeron, Marie Colombi Barbier, Valérie Delon-More, Samir Derouiche, Romain Froment, Cindy Fuzelier, Olivier Garrone, Vincent Giraud, Clément Guilloton, Jean-Baptiste Le Sausse, Muriel Main, Anthony Negron, Aurélie Nossardi, Jérémie Perrochon, Delphine Picard, Maéva Piterboth, Ratiba Rharbaoui, Sophie Sarazin, Adrien Sasso, Séverine Schiatti, Amandine Stanck, Gaëlle Verchère, Alexandre Wagner.
Et les excusés : David Anglo, Caroline Bouyssou, Anne-Sophie Greverend, Olivier Heer et Sabrina Lalanne.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 25 novembre 2022

Journal du25 novembre 2022

Journal du 18 novembre 2022

Journal du18 novembre 2022

Journal du 10 novembre 2022

Journal du10 novembre 2022

Journal du 04 novembre 2022

Journal du04 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?