AccueilEconomieLes Canailles : rhum arrangé sous le soleil de Marseille

artisan Les Canailles : rhum arrangé sous le soleil de Marseille

Maxime Feffer conçoit et commercialise des rhums arrangés - avec des fruits de Provence - qu'il vend au sein de sa nouvelle boutique à Marseille. Il propose également des planteurs pour les apéritifs.
Les Canailles : rhum arrangé sous le soleil de Marseille

Economie Publié le ,

« L'aventure continue pour Les Canailles. Nous vous accueillons avec plaisir à la boutique pour discuter, déguster un punch et pour faire vos cadeaux de Noël si nos produits vous ont convaincus. » Maxime Feffer a de quoi être optimiste malgré la situation économique en cours, car le succès est au rendez-vous pour cet artisan.

Que de chemin parcouru en deux ans. Après avoir été accompagné 24 mois par Le Carburateur, pôle de l'entrepreneuriat à Marseille, il vient d'ouvrir un espace de vente cours Gouffé pour proposer ses produits en direct. Et pas n'importe lesquels : du rhum arrangé. Sa recette ? Du rhum agricole AOC* Martinique, des fruits frais de saison dont la moitié a été cultivée en Provence, du sucre de canne bio et beaucoup, beaucoup de travail et de tests. « Aujourd'hui, nous avons 15 références de rhum arrangé mais aussi trois de planteur. »

Pas de doute pour lui, « le planteur correspond à un punch pour les apéritifs. C'est idéal en période de confinement car l'alcool n'est pas fort, il est à 16 degrés. » Début novembre, Les Canailles a ainsi lancé une nouvelle référence de planteur à base d'ananas et de verveine.

Commercialisation

Il faut dire que Maxime Feffer peut se targuer de bénéficier à la fois d'une formation solide et d'une belle expérience dans le monde de la restauration. Cet artisan peut notamment mettre en avant un BTS** hôtellerie et un master gestion hôtelière, ainsi que différents emplois dans des restaurants dont contrôleur de gestion chez Mama Shelter. Il est également l'auteur de l'ouvrage « Magic Cocktails » (éditions de La Martinière).

Il sait également bien s'entourer. « Je ne suis plus seul, j'ai recruté en CDI un responsable de production et nous avons chacun un alternant pour nous aider », explique Maxime Feffer. Il s'est également tourné vers la marque de cognac Tessendier qui a ajouté Les Canailles dans le catalogue de sa société de commercialisation.

Enfin, Maxime Feffer bénéficie toujours et encore de l'appui de la Chambre de métiers et de l'artisanat de région Paca. « Ils m'ont aidé il y a peu à transformer ma structure d'EURL [Entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée, NDLR] eb SARL [Société à responsabilité limitée, NDLR].»

* Appellation d'origine contrôlée.
** Brevet de technicien supérieur.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?