Fermer la publicité

Les bons chiffres de l'immobilier d'entreprise de la métropole Aix-Marseille Provence

le - - Immobilier

Les bons chiffres de l'immobilier d'entreprise de la métropole Aix-Marseille Provence
D.R. - Les Docks Village accueilleront cet été le nouveau siège social de Pernod Ricard.

CBRE, leader mondial du conseil en immobilier d'entreprise, réagit à la publication des chiffres Immostat du 1er trimestre 2020 sur la métropole Aix-Marseille Provence. Avec une demande placée record de 22 900 m², Marseille se fait une place dans le marché tertiaire en région. Daniel Tchenio, directeur de CBRE Marseille, dresse le bilan de ce début d'année.

Le premier trimestre 2020 a atteint des sommets en immobilier de bureaux avec une demande placée sur le territoire Aix-Marseille Provence s'élevant à 33 800 m² (+ 37 % vs T1 2019) et un record de 22 900 m² rien que sur la ville de Marseille, soit une hausse de 32 % par rapport à la même période l'année dernière (17 300 m²). « Ce début d'année a été très dynamique, il a notamment bénéficié de nombreux deals initiés à la fin du second semestre 2019 », indique Daniel Tchenio, directeur de l'agence CBRE à Marseille.

Ce trimestre se distingue par un retour en force du secteur privé et la signature de quatre grandes transactions d'une surface de plus de 1 000 m² (dont une réalisée par CBRE), ainsi qu'une supérieure à 5 000 m². Il s'agit du déménagement de l'emblématique siège du numéro 2 mondial des vins et spiritueux, Pernod Ricard. Le groupe va en effet réunir ses deux sociétés, Pernod et Ricard, à l'été 2020 et les accueillir dans un tout nouveau siège de 7 700 m² sur les Docks, sur Euroméditerranée. « Avec 16 100 m² de demande placée, le secteur Euroméditerranée conforte son statut de premier pôle tertiaire d'Europe du Sud et reste une destination prisée des entreprises comme des investisseurs tout en offrant des loyers maîtrisés, avec un loyer prime qui s'opère à 240 € au premier trimestre », analyse Daniel Tchenio.

Les premiers effets du Covid-19​

Cependant, le mois de mars est une bonne illustration du ralentissement qui frappe le marché des bureaux. Une seule transaction a été enregistrée, celle du groupe Action Logement qui a signé un bail de 2 274 m² auprès d'Icade pour intégrer l'immeuble de bureaux Eko Active, situé au sein d'Euroméditerranée. En parallèle, le marché des petites et moyennes surfaces fait face à de nombreux reports.

Côté offre, le marché souffre d'une réelle pénurie principalement dans le neuf (15 % du volume transacté) ainsi qu'à la vente de locaux d'activités. Et aucune livraison n'est prévue avant fin 2021. Conjugué à la crise sanitaire du moment, ce constat risque de s'accentuer. « La mise à l'arrêt des chantiers va logiquement engendrer des retards dans les livraisons, à minima égal au temps de confinement, ce qui va augmenter les tensions du marché », alerte Daniel Tchenio qui se veut néanmoins rassurant : « Comme dans les autres régions, l'activité sur les prochains mois ne sera pas nulle puisque des prises à bail continuent d'être signées, y compris durant la période de confinement. »




Alexandra Zilbermann
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Nouvelles Publications Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer