AccueilDroit et ChiffreLes avocats de Marseille en grève générale

Les avocats de Marseille en grève générale

Depuis ce mercredi 21 octobre, à 8 heures, les avocats de Marseille observent une grève générale. La profession a été choquée des images de leurs confrères de Lille, délogés du palais de justice par la police.
Les avocats de Marseille en grève générale
F. D - Les avocats de Paca manifestent en novembre 2014 contre Macron

Droit et Chiffre Publié le ,

Le mouvement se durcit chez les avocats après les incidents de Lille, considérés comme « indignes » par la profession, où des avocats ont été « délogés manu militari par les forces de l’ordre de leur palais ».

A Marseille, dans un communiqué, le bâtonnier Fabrice Giletta annonce que le conseil de l’ordre réuni le 21 octobre a décidé « d’une grève générale toutes activités confondues à compter du 21 octobre à 8 heures, jusqu’au vendredi 23 octobre inclus, date prévue de l’assemblée générale du C.N.B. [Conseil national des barreaux, ndlr] ».

Le conseil de l’ordre prend également acte de « la convocation de Monsieur le bâtonnier pour un Conseil de l’Ordre exceptionnel le samedi 24 octobre 2015 à 9 heures afin, connaissance prise de la position du C.N.B., de définir les modalités de poursuite d’un mouvement en vue de l’examen du budget par le Parlement les 27 et 28 octobre 2015 ».

La réforme de l'AJ ne passe pas

Et Fabrice Giletta de rappeler que « depuis le 13 octobre » il « a décidé, suivant en cela l’appel formé par le C.N.B. et la Conférence des bâtonniers, de ne plus désigner d’avocat tant au titre de l’aide juridictionnelle que de la commission d’office laissant cette charge aux juridictions ».

Le communiqué rappelle que « cette décision était justifiée par l’article 15 du projet de loi de finances pour l’année 2016, lequel prévoit notamment, l’instauration d’une participation financière des avocats au financement du budget de l’aide juridictionnelle par une taxation des produits financiers des fonds déposés en CARPA [Caisse des règlements pécuniaires des avocats] à hauteur de 5 millions d’euros pour 2016 et 10 millions d’euros pour 2017 ; et la baisse du nombre d’unités de valeur (UV) affectées à plusieurs missions (référé Conseil des Prud'hommes passant par exemple de 16 UV à 8 UV ) ».

Décision jeudi à Aix-en-Provence

En raison des différentes réformes affectant la profession, le bâtonnier de l’Ordre des avocats d’Aix-en-Provence Josianne Chaillol et le bâtonnier désigné Philippe Klein recevront la presse le jeudi 22 octobre à la Maison de l’avocat, pour une conférence de presse. Les questions de la réforme de l’aide juridictionnelle et des revenus des avocats seront abordées.

Il y a quasiment un an, les avocats de toute la région Paca s'étaient retrouvés à Marseille pour manifester contre la réforme Macron.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?