AccueilEconomieLes actualités boursières et comptables à retenir

Les actualités boursières et comptables à retenir

Le pôle Bourse de la Cefim, en partenariat avec l'Autorité des marchés financiers (AMF), Middlenext et PwC, a organisé mi-décembre une conférence sur le thème : « Actualité boursière et comptable ».
Les actualités boursières et comptables à retenir

Economie Publié le ,

Durant une matinée, plusieurs spécialistes des valeurs moyennes se sont succédé pour faire le point sur les actualités à retenir en matière boursière et comptable.EtienneCunin, directeur adjoint en charge des PME-ETI1 de l’Autorité des marchés financiers (AMF), a d’abord présenté les principaux sujets d’actualité de l’AMF. Les trois premières recommandations de l’AMF concernent des points financiers. Il s’agit de la recommandation sur les Indicateurs alternatifs de performance (IAP), sur la communication des résultats annuels et sur les cessions et acquisitions d’actifs significatifs (recommandation n° 2015-05). Il a aussi parlé d’aspects comptables avec les recommandations sur l’arrêté des comptes et le Guide sur la pertinence, la cohérence et la lisibilité des états financiers. « Ce dernier se limite aux comptes et leurs annexes, même si la question du volume croissant des informations publiées concerne également d’autres aspects de l’information financière réglementée », précise l’AMF.

EtienneCunin a ensuite abordé des aspects de prospective. Il s’agit notamment de la directive Transparence qui requiert un reporting2 électronique harmonisé (entrée en vigueur en 2020). Ou du rapport d’un groupe de travail sur l’information fournie dans le rapport du président sur le contrôle interne et de gestion des risques. Enfin, l’AMF a dit quelques mots sur son souhait de mettre en place des ateliers pédagogiques (format d’une heure avec un focus thématique) dans ses locaux puis en région, si besoin.

Dix ans d’application des IFRS

Philippe Kubisa, associé du cabinet PwC3, est intervenu à son tour pour présenter l’actualité comptable. L’occasion de faire le point sur les 10 ans d’application des IFRS4 en Europe. Il a notamment parlé du rapport publié en juin 2015 par la Commission européenne portant sur l’application des IFRS depuis 2005 par les sociétés cotées européennes. La seconde partie de son exposé était consacrée aux points d’attention pour l’arrêté des comptes IFRS 2015. Pour ne pas faire doublon avec la présentation d’Etienne Cunin, il s’est focalisé sur les travaux de revue des comptes de l’AMF. En effet, conformément à une guideline de l’ESMA5 sur le contrôle des informations financières et comptables, l’AMF publie des informations quantitatives sur ses travaux de revue des comptes des sociétés, menés entre septembre 2014 et septembre 2015.

Concernant l’information financière et communication, il s’est intéressé à la directive Transparence révisée en 2015. Enfin, il a dit quelques mots sur le rapport de l’Institut Messine publié en juin 2015 qui entend fournir des axes d’amélioration de la communication financière. Pour terminer, un focus a été fait sur la future norme sur les contrats de location. Avec un rappel sur les objectifs du projet et le calendrier en cours. Mais aussi sur la nouvelle norme sur la reconnaissance du revenu (IFRS 15).

Petites valeurs, grandes conséque​nces

Gaël Faijean, gérant de La Financière de l’échiquier, était également présent à Marseille. Il a échangé sur une étude réalisée par sa société à la demande de l’institut de recherche Middlenext. Intitulée « Petites valeurs, grandes conséquences, l’importance des petites et moyennes valeurs dans la dynamique économique européenne » (à lire en suivant ce lien), cette dernière correspond à une analyse du marché européen sur 14 ans (2000 à 2014).

« Nous sommes partis avec une feuille blanche. Nous avions la base, il fallait imaginer les points à analyser. »

L’occasion d’apprendre que les Micro Small6(capitalisation boursière inférieure à 150 M€) représentent 80% des sociétés. Alors que les Large Cap (supérieures à 5 milliards d'euros) dominent économiquement l’univers des sociétés cotées. Autre donnée de taille : le Royaume-Uni reste le principal marché. Et pendant que les autres pays prennent du poids, la France et l’Allemagne conservent leur place. A noter aussi une évolution inquiétante : la chute du nombre de Micro Small depuis 2007 se diffuse aux autres segments. Une fois l’étude achevée, Caroline Weber, directrice générale de Middlenext, a clôturé la matinée en évoquant les dossiers de lobbying en cours de sa structure.

1 Entreprises de taille intermédiaire.
2 Le reporting, la communication de données en français, est l’opération consistant, pour une entreprise, à faire rapport de son activité.
3 Price waterhouse Cooper.
4 International Financial Reporting Standard : ce sont des normes comptables, élaborées par le Bureau des standards comptables internationaux, destinées aux entreprises cotées ou faisant appel à des investisseurs afin d’harmoniser la présentation de leurs états financiers.
5 European Securities and Market Authority : c’est l’Autorité européenne des marchés financiers installée à Paris.
6 Micro entreprise

Retrouvez chaque semaine dans les pages des Nouvelles Publications notre rubrique en partenariat avec la Cefim.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?