AccueilEconomieLes acteurs de l’ESS se réunissent sous un même toit

Les acteurs de l’ESS se réunissent sous un même toit

Le 23 septembre, la Cress Paca, l'Union des employeurs de l'économie sociale et solidaire (UDES) et le Mouvement Associatif Sud Paca ont inauguré la Maison régionale de l'économie sociale et solidaire "ESS Sud" à Marseille.
Les acteurs de l’ESS se réunissent sous un même toit
F. Delmonte - L’inauguration de la Maison de l’ESS s’est déroulée à travers une émission retransmise en direct sur internet.

Economie Publié le ,

Initialement prévue en avril 2020, l'inauguration de la Maison régionale de l'économie sociale et solidaire s’est déroulée hier soir dans la cité phocéenne. Très attendu, cet événement a accueilli bon nombre d’intervenants de marque, à commencer par Olivia Grégoire, secrétaire d'État auprès du ministre de l'Économie, des Finances et de la Relance, chargée de l'Économie sociale, solidaire et responsable. 350 participants, des quatre coins de la France, étaient également inscrits pour suivre en ligne cette inauguration.

Une réalité

Situé en plein cœur de Marseille, place Félix Baret, ce nouveau pôle de référence fondé par trois acteurs historiques de l’ESS (Cress Provence-Alpes-Côte d'Azur, l'Union des employeurs de l'économie sociale et solidaire et le Mouvement associatif Sud Paca) a pour objectif de faire rayonner l’économie sociale et solidaire sur les territoires. "Nous avons la volonté de travailler ensemble dans cette région où l’ESS est très présente et active, explique Denis Philippe, président de la Cress Paca. C’est une façon de montrer encore et toujours que l’ESS est une réalité". Pour lui, pas de doute, "ce regroupement symbolique est un acte novateur en Provence-Alpes-Côte d’Azur, à la croisée du développement économique et du dialogue social".

Cette maison, abritée pour le moment au sein de la Cress Paca, il l’imagine dans le futur sous la forme "d’un immeuble avec au rez-de-chaussée des entreprises de l’ESS et à chaque étage des acteurs dédiés à ce secteur. Des acteurs qui mutualisent leurs forces et moyens au services de l’ESS". Confiant, Denis Philippe annonce d’ores et déjà que "des discussions sont en cours avec d’autres intervenants de l’ESS pour qu’ils intègrent ce projet. Et notamment la Mutualité Française, les coopératives locales et pourquoi pas France Active".

Visibilité

Hugues Vidor, président de l'UDES, est clair sur le sujet : "notre volonté est de donner de la visibilité à l’ESS. Mettre en avant cette économie qui a du sens. Nous avons été un formidable rempart contre la misère sociale pendant la crise, cela doit nous aider à poursuivre nos missions". Inutile de le nier, l’ESS manque clairement de visibilité pour ne pas dire de reconnaissance. "Il ne se passe pas une journée sans que l’on me demande ce qu’est l’ESS et qui sont ses acteurs, avoue Olivia Grégoire. Il y a énormément de structures de l’ESS mais peu de personnes connaissent ce secteur." Son conseil ? "Il est important que l’ESS s’ouvre aussi au reste de l’économie et ne fonctionne pas trop en écosystème fermé."

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?