AccueilDroit et ChiffreRobin Stuckey : « Il est possible d'exercer la profession d'avocat de manière différente »
Legal pitch party

Robin Stuckey : « Il est possible d'exercer la profession d'avocat de manière différente »

Le responsable de l'incubateur du barreau de Marseille, Olivier Raynaud, et Robin Stuckey, avocat, co-fondateur de BADPayeur et membre de l'organisation de la « Legal pitch party », reviennent en vidéo sur les enjeux de la première édition de cet évènement qui se tient cet après-midi, mais aussi sur les évolutions de la profession.

Droit et Chiffre Publié le ,

Treize candidats pour cinq gagnants. Ce jeudi 28 juin débute la première « Legal pitch party » organisée par l'incubateur du barreau de Marseille. Objectif ? Faire émerger des projets innovants, portés notamment par les avocats. « Le but est aussi d'attirer les élèves avocats pour leur montrer qu'il est possible d'exercer notre profession de manière différente », souligne Robin Stuckey, avocat mais aussi co-fondateur de la start-up BADPayeur.com. Car la profession entend bien relever les défis liés au numérique. Pour Olivier Raynaud, responsable de l'incubateur : « L'intelligence artificielle va être le futur. Utilisons les outils technologiques comme les algorithmes, le deep learning[apprentissage profond, NDLR] ou la blockchain. »

L'an prochain, l'incubateur compte bien renouveler l'expérience de la Legal pitch party. Avec, pourquoi pas, un hackathon juridique de 48 heures pour « sortir un projet à l'issue du week-end ».

Les Nouvelles Publications est membre du jury de la "Legal pitch party".

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 24 juin 2022

Journal du24 juin 2022

Journal du 17 juin 2022

Journal du17 juin 2022

Journal du 10 juin 2022

Journal du10 juin 2022

Journal du 03 juin 2022

Journal du03 juin 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?