AccueilEconomieLe village d'entreprises lancé aux chantiers navals de La Ciotat

Le village d'entreprises lancé aux chantiers navals de La Ciotat

Dans le cadre de leur renaissance au profit de la réparation et de l'entretien des grands yachts, les chantiers navals de La Ciotat seront prochainement dotés d'un tout nouveau village d'entreprises dont la première pierre vient d'être posée.
Le village d'entreprises lancé aux chantiers navals de La Ciotat
J. P. Pierrat - De g. à dr., Jean-Yves Saussol, directeur général de La Ciotat Shipyards, Toni Tio, président du cluster maritime de Barcelone, Frédéric Moncany de Saint Aignan, président du cluster maritime français, et Patrick Boré, maire de La Ciotat et président de La Ciotat Shipyards.

Economie Publié le ,

A La Ciotat, ça crève les yeux et il suffit de regarder : actuellement, quatre des plus grands yachts du monde de plus de 130 mètres de long (dont le célèbre « Sailing Yacht A », le plus grand voilier trois mats de la planète, signé Philippe Stark, d'un coût d'environ 500 M€) se refont une beauté sur le site des chantiers navals. Sur cette niche de la réparation et de l'entretien des grands yachts, « il est numéro un mondial », a rappelé Jean-Yves Saussol, directeur général de La Ciotat Shipyards, la SPL (société publique locale) chargée de la réindustrialisation des chantiers.

Et c'est non seulement « pour construire des bâtiments, a poursuivi ce dernier, mais aussi pour consolider le cluster » autour de cette activité, qu'a été procédé, ce 30 octobre, à la cérémonie protocolaire de la pose de la première pierre d'un futur village de 12 000 m2 de locaux pour des entreprises spécialisées dans ce domaine.

A l'emplacement de l'ancienne école de soudure

Edifié à l'emplacement de l'ancienne école de soudure qui a été démolie cette année, baptisé « LCS Yachting Village » et porté par la filière éponyme de La Ciotat Shipyards dans le cadre d'une DSP (délégation de service public) métropolitaine, le terrain de 32 000 m2 appartenant à la Métropole Aix-Marseille Provence (tandis que de l'autre côté de la route, sur ce même site, le foncier est dans le giron du Département), celui-ci comprendra plus exactement trois bâtiments disposés de part et d'autre de l'emblématique grand nef historique, dite du transit qui barre le site.

Au total, 8 000 m2 de locaux d'activité, essentiellement des ateliers, répartis en 20 lots dont les surfaces varient de 100 à 800 m2 et dont la maîtrise d'œuvre a été confiée à D+P Architectes (Jean-Louis Duchier et Nicolas Pietra) de Toulon. Les travaux commenceront en janvier prochain.

De nouveaux équipements majeurs

Dans un deuxième temps, en 2023, 4000 m2 de locaux tertiaires doivent venir compléter l'ensemble. Chiffré à 15,7 millions d'euros, l'investissement nécessaire sera entièrement financé, sur fonds propres et par emprunts, par la SPL La Ciotat Shipyards.

Président de cette dernière, maire de La Ciotat, et vice-président du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône, Patrick Boré a pour sa part souligné à l'occasion de cette cérémonie « la transformation réussie des chantiers et leur potentiel exceptionnel, ainsi que les centaines d'emplois à la clé » du futur village d'entreprises. Et d'annoncer également, dans la foulée, la réhabilitation à venir de la fameuse grande nef des années 40, dite du transit, pour laquelle un appel à opérateur va être lancé en novembre.

Rappelons enfin que La Ciotat Shipyards dont les actionnaires sont le Département des Bouches-du-Rhône, la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, la Métropole Aix-Marseille Provence et la Ville de La Ciotat, s'est dotée l'an dernier d'un nouveau plan de développement prévoyant la réalisation de plusieurs équipements majeurs dont également une plateforme (ascenseur à bateaux) pour méga-yachts de 2000 à 4000 tonnes.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?