AccueilEconomieLe tribunal de commerce de Marseille devient partenaire de 60 000 Rebonds Sud

Le tribunal de commerce de Marseille devient partenaire de 60 000 Rebonds Sud

L'association qui vient en aide aux entrepreneurs en post-faillite vient de signer une convention avec le tribunal de commerce de Marseille. Une première nationale qui formalise la collaboration de l'institution avec 60 000 Rebonds Sud.
Le tribunal de commerce de Marseille devient partenaire de 60 000 Rebonds Sud
D.R. - Stéphanie Dommartin voudrait que son association devienne une solution « réflexe » pour les entrepreneurs qui font face à des difficultés.

Economie Publié le ,

« C'est une vraie reconnaissance pour notre travail », se félicite la présidente de 60 000 Rebonds Sud, Stéphanie Dommartin, qui vient de signer une convention avec le tribunal de commerce de Marseille. Une plaquette de l'association sera donnée à tout chef d'entreprise qui pousse la porte du tribunal. De son côté, l'institution met la main à la poche, à hauteur de 2 000 €, « un geste fort et symbolique car le tribunal manque de moyens », souligne Stéphanie Dommartin. Cette idée est née pendant le premier confinement, « et depuis le président du tribunal de commerce, Jean-Marc Latreille et moi-même, avions envie de formaliser ensemble notre collaboration », se remémore-t-elle.

« Nous sommes déjà partis à la rencontre des 80 juges et présidents de chambres marseillais pour leur expliquer notre travail. C'est important que nous collaborions ensemble pour ne pas laisser isolé l'entrepreneur qui rencontre des problèmes. » L'idée serait que chaque dirigeant ait le réflexe 60 000 Rebonds, comme une personne qui se retrouve sans travail pense Pôle emploi ou Apec. D'autant que les prochains mois s'annoncent difficiles : l'association qui gérait habituellement entre 60 et 100 dossiers par an a déjà constaté une hausse 50 % des demandes d'aide depuis le mois de septembre.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?