Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

Gourmandise(s) Le Shaboo, adresse japonaise ludique

le - - Oxygène

Le Shaboo, adresse japonaise ludique
A. Zilbermann - Au Shaboo, chacun compose son bol et accommode ses plats selon son goût.

Ce restaurant japonais est le premier du genre à Marseille. Son concept « marmites et vapeur » vous invite à plonger dans un bouillon les accompagnements choisis sur le convoyeur qui défile devant vous. Surprenant et amusant !

Le mot « shaboo », nom d'un nouveau restaurant japonais à Marseille, fait référence au « shabu-shabu », un terme désignant la fondue japonaise. Le principe est simple : vous choisissez une base de bouillon (bœuf, poulet, légumes…) dans lequel vous faites cuire les accompagnements présentés sur le convoyeur. A chacun sa couleur : jaune pour les pâtes, vert pour les légumes, blanc pour le tofu, orange pour les champignons et noir pour les produits ultra frais (viande et poisson).

Parcours atypique

Nous devons ce nouveau restaurant du Vieux-Port à Jean-François Sengkouvanh. Après plus de 20 ans de carrière dans le management de réseaux de magasins dédiés à l'ameublement de cuisines, il décide de changer de vie pour la restauration. En 2016, il suit donc une formation de « cuisinier-entrepreneur » au centre de formation Alain Ducasse, à Argenteuil. Une fois diplômé, il fait ses classes dans de belles adresses parisiennes (commis de cuisine au Meurice et chef de partie à La Grande cascade), puis participe au lancement d'un restaurant. C'est en tant que client qu'il découvre à Paris le concept « marmites et vapeur » et trouve là son projet professionnel qu'il veut faire naître à Marseille. « J'espère d'ailleurs ouvrir prochainement de nouvelles adresses ou m'orienter vers la franchise pour décliner mon concept », précise Jean-François Sengkouvanh.

A la carte, on retrouve notamment des « dim sum », des bouchées cuites à la vapeur aux saveurs de homard bleu, de truffe noire ou de crevettes sauvages. Mais ce qui fait la spécificité de cette table, c'est bien son menu « marmite » à volonté, pour lequel chacun fait sa cuisine minute. La température de son bouillon se règle en fonction de ses besoins et de son rythme de dégustation. C'est amusant à faire et vraiment goûteux, pour autant que l'on assaisonne le bouillon à sa convenance à l'aide des condiments fournis. Sous nos yeux, défilent au choix du chou, des algues, des crevettes, du saumon, du tofu, du pâté de poisson… une belle variété de suggestions qui permet de découvrir l'étendue des saveurs japonaises.

Formule marmite à volonté, 19 € le midi, 25 € le soir. Menu vapeur « dim-sum », 29/38 €. Cave à saké. Cave à vin bio. Ouvert du lundi au samedi. Pas de réservation. 19, rue de la Paix Marcel Paul, Marseille 1er.




Alexandra Zilbermann
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Nouvelles Publications Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer