AccueilOxygèneLe Palm’s, nouvel atout du Renaissance

Le Palm’s, nouvel atout du Renaissance

A Aix-en-Provence, l’hôtel 5 étoiles Le Renaissance (Marriott) dispose désormais d’un nouvel espace, le Palm’s, inauguré en présence des propriétaires de l’établissement.
Le Palm’s, nouvel atout du Renaissance
M. Debette - Le Palm's est le nouvel espace de l'hôtel aixois Le Renaissance.

Oxygène Publié le ,

Après dix-huit mois difficiles, les sourires s’affichaient sur les visages des équipes du Renaissance lors de l’inauguration du nouvel espace, le Palm’s. Avec la construction d’une piscine chauffée entourée de chaises longues, l’ouverture d’un bar et d’un restaurant d’été, le jardin a changé de physionomie. Qu’ils passent la nuit à l’hôtel ou viennent profiter du restaurant ou du bar, les clients ont accès à tous les « points de vente » : spa, salle de fitness, salles de réunion, etc. « Cet espace dédié au bien-être est élégant et luxuriant. Notre chef, Vincent Merly, a concocté une carte de cuisine méditerranéenne, fraîche et gourmande, pour notre nouveau restaurant qui va se trouver juste à côté du bar qui proposera des cocktails de 10 h à 20 h 30, sept jours sur sept », explique Florence Bezault, directrice générale du Renaissance, lors de l’inauguration.

Stéphane Perez, copropriétaire du Renaissance et PDG de Perimmo, détaille : « Nous avons construit cet immeuble en partant de zéro. Avec neuf millions de chiffre d’affaires, nous étions presque à l’équilibre. Deux nouveaux actionnaires nous ont rejoints [Philippe Korcia et Roland Gomez, NDLR] et puis le Covid est arrivé et… plus rien. On repart à zéro. Mais je garde espoir ! ».

« Dans le cadre de la diversification, j’ai voulu créer un lieu emblématique pour répondre aux attentes des Aixois en termes de qualité, de luxe et de tranquillité », réagit Philippe Korcia, directeur général de Voyages Eurafrique et copropriétaire du Renaissance avec son père. Roland Gomez, président fondateur de Proman, s’est quant à lui engagé dans cette aventure avec son fils. « C’est un très beau challenge. J’espère que nous passerons le Covid et, pourquoi pas avoir dix hôtels dans dix ans ? ».

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?