AccueilEconomieLe Mouton à 5 pattes, cabinet de recrutement différenciant

Le Mouton à 5 pattes, cabinet de recrutement différenciant

Pour sa semaine « écolo », Le Mouton à 5 pattes a fait venir trois brebis pour tondre son jardin du Prado. Un joli coup de com’ que nous ne pouvions laisser passer, afin d’en savoir un peu plus sur ce drôle de cabinet marseillais.
Le Mouton à 5 pattes, cabinet de recrutement différenciant
A. Zilbermann - Thomas Sentis et Nicolas Milou entourent Bimbo, Roxy et Billie , présentes durant trois jours dans les jardins du Mouton à 5 pattes, pour une tonte 100% éco-responsable.

Economie Publié le ,

Voilà une bien jolie entrée en matière pour dresser le portrait d’une entreprise marseillaise. En effet, jusqu’à la fin de la semaine, les deux brebis Bimbo et Roxy et l'agneau Billie de trois mois ont été prêtées au Mouton à 5 pattes pour tondre l’herbe folle du jardin. C’est Raphaël, le frère de Thomas, qui a emmené ses brebis à Marseille. « Terideal est une boite lyonnaise, implantée à Brignoles et spécialisée dans l’entretien et la création d’espaces verts », explique Raphaël Sentis, le chargé d’affaires de l’agence varoise. « Depuis quelques mois, nous développons un département éco-paturage ». Le lien avec Le Mouton à 5 pattes était donc évident, même si d’habitude, le troupeau de Terideal est plutôt familier d’espaces plus importants. « Nous travaillons avec des sites qui ont de grandes surfaces, à l’image de L’Abbaye du Thoronet ».

Le positionnement du cabinet

Thomas Sentis et Nicolas Milou ont fait leurs études supérieures ensemble, puis se sont spécialisés, le premier en management, le second dans les ressources humaines. C’est Thomas qui a sollicité Nicolas pour monter ensemble leur cabinet de recrutement à Marseille. « Nous avions des compétences complémentaires et la même vision entrepreneuriale », précise Thomas. Avec un tel nom d’entreprise (évidemment déposé !), le capital sympathie, teinté d’une pointe de curiosité, attire les belles entreprises (CMA-CGM, RTM, Suez…), comme les candidats aux profils solides.

« Ce qui nous différencie sans doute, lors d’un recrutement, c’est de proposer à nos clients un ou deux profils de candidats "différents". Bien sûr, nous répondons à leurs critères de cursus et d’expérience, mais comme nous connaissons très bien nos candidats, nous proposons toujours des profils qui sortent un peu du cadre », souligne Nicolas Milou.

« Nous tissons une réelle proximité avec eux, ajoute Thomas Sentis, et travaillons uniquement sur recommandation ». Une sorte de recrutement sur-mesure personnalisé.

Les projets de développement

Le tandem ne manque pas de projet pour la suite, car même si 2020 a freiné leur implantation parisienne, le chiffre d’affaires progresse (+ 10 % l’an dernier) et tourne désormais autour des 1,3 M€. Déjà implanté sur Avignon, Le Mouton à 5 pattes vise donc Paris, mais aussi Lyon, Nantes et Bordeaux, pour devenir à terme « un cabinet de recrutement d’envergure nationale », espère Thomas. Quant à leur semaine « écolo », mise en place pour la première fois cette année, elle sera reconduite car « elle correspond à notre implication RSE avec nos salariés ». Le cabinet en compte 14 et travaille actuellement au recrutement de son manager parisien. Une simple formalité pour ce mouton à cinq pattes…

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?