AccueilEconomieLe GIM'S s'installera début 2023 dans de nouveaux locaux

Le GIM'S s'installera début 2023 dans de nouveaux locaux

Le GIM'S, service de prévention et santé au travail agissant sur le territoire départemental, a choisi de déménager son siège administratif et la partie médicale dans des locaux plus fonctionnels, en face de son emplacement actuel.
Humberto Miranda, directeur général du GIM'S.
Jean-Pierre Enaut - Humberto Miranda, directeur général du GIM'S.

Economie Publié le ,

Créé au lendemain de la Seconde Guerre mondiale afin de contribuer à une reprise d'activité professionnelle, le GIM'S a pour ADN d'éviter toute altération de l'état de santé des salariés du fait de leur travail. Aujourd'hui, cette association dispose de dix centres répartis dans le département, dont celui de la rue de la République à Marseille, qui héberge le siège administratif.

La tâche est considérable pour cette entité assumant des missions pour 17 000 entreprises, publiques et privées, de toute taille et quelque 170 000 salariés. « Nous bénéficions pour cela de 220 collaborateurs dont une cinquantaine de médecins », confie Humberto Miranda, son directeur général. Depuis trois ans, l'équipe médicale a été renforcée par un large éventail de professionnels, dont des infirmières santé au travail assurant le suivi des patients, sous protocole et délégation des médecins. « Nous devrions avoir une infirmière par médecin, au lieu d'une pour deux médecins, d'ici quatre ans en complément d’une équipe pluridisciplinaire déjà existante avec des assistantes en santé au travail, des ingénieurs ergonomes, des psychologues, des assistantes sociales… », stipule t-il.

Dès son arrivée en avril 2019, il a réalisé un audit de l'entreprise durement touchée par une crise informatique intense suite à des serveurs défaillants. « Grâce à l'intervention de DG Conseil, en un week-end, la situation a pu être rétablie », explique le dirigeant qui a effectué un changement du parc informatique avec la mise en place de portables et d'une connexion à distance. Le GIM'S s'est aussi équipé de Padoa, un logiciel performant. « Il nous permet de proposer un espace adhérent pour effectuer un suivi médical et une téléconsultation à la discrétion des praticiens », précise t-il.

Harmonie Mutuelle se développe en Paca

Une forte croissance pour le GIM'S

En pleine crise du Covid, Humberto Miranda a souhaité maintenir trois centres ouverts et a fait face à un flot d'appels dans une situation inédite. « Fin 2020, nous avons été récompensés par l’adhésion de nombreuses entreprises qui nous ont rejointes », évoque t-il. Les résultats ne se sont pas fait attendre avec un chiffre d'affaires passant de 17 à 23 M€, en hausse de 35 % en trois ans. En plus de la restructuration de l'outil informatique, l'association a aussi mis en place un tableau de bord de gestion pour le suivi des budgets.

En 2023, elle déménagera dans de nouveaux locaux de 1 400 m2 afin de proposer de meilleures conditions de travail pour le personnel et de mieux accueillir le public. L'organisation spatiale a été pensée par l'architecte Laurence Pinelli-Chambost. « Nous désirions garder l'esprit du bâtiment Haussmanien avec deux entrées distinctes, une pour le siège administratif et une autre pour le centre médical », stipule Humberto Miranda. Aux services déjà existants, de nouveaux services se sont greffés comme un observatoire de santé professionnelle et d'épidémiologie, destiné à exploiter des données de manière plus fine, et un service adhérents afin d' améliorer les relations avec les salariés. Toujours en avance sur les tendances du marché, le GIM'S a entrepris dès 2010 une démarche qualité. « Nous avons une action transversale afin d'harmoniser les équipes pluridisciplinaires et les outils techniques et in fine un discours commun », explique Muriel Regard, responsable communication interne et qualité. L'enjeu a été de développer une politique d'amélioration continue visant l'excellence. « Nous avons été récompensés par le label Amexcit en 2018, référentiel décerné par l'Afnor et nous avons été classés 2e au niveau régional et 15e sur 240 au niveau national en matière de santé au travail », souligne t-elle.

Les centres GIM'S dans les Bouches-du-Rhône : Aubagne, La Ciotat, Martigues, Marignane, La Valentine, Castellane, Joliette, Estaque, Prado, Republique

Un prix Santé au travail

A l'initiative du GIM'S, un prix Santé au travail a été créé en 2021 par la CPME 13 dans le cadre de l'opération de remise des trophées aux entrepreneurs positifs. « Nous avons estimé que cet événement, d'ampleur régional, permettait de servir d'écrin et de rampe de lancement pour créer un véritable label santé au travail », a estimé Humberto Miranda, vice-président de la CPME 13. Dans une volonté de mettre en lumière des TPE et des PME de la région, trois prix ont ainsi été décernés en 2021 à trois entreprises mettant en exergue d'excellentes conditions de travail, visibles à la fois pour les chercheurs d'emploi et les étudiants. D'ores et déjà, l'antenne marseillaise du groupe Indigo a été récompensée, lors de la finale départementale des trophées. Trois autres prix seront attribués, lors de la finale régionale, le 17 novembre 2022 à Gap.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 25 novembre 2022

Journal du25 novembre 2022

Journal du 18 novembre 2022

Journal du18 novembre 2022

Journal du 10 novembre 2022

Journal du10 novembre 2022

Journal du 04 novembre 2022

Journal du04 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?